Société

Cameroun – idées de vacances scolaires : Au son des mélodies

Des ateliers d’apprentissage des instruments : piano, guitare, batterie, balafon, percussion sont offerts aux enfants pendant cette période dans les paroisses et autres lieux.

Loïc Tchamba fait partie des jeunes vacanciers inscrits au cours d’apprentissage des instruments de musique. Ce jeune élève qui frappe aux portes du lycée à la rentrée scolaire prochaine dit être un passionné de la guitare. Il confie avoir convaincu ses parents qui ont finalement accepté de l’inscrire pendant cette période de vacances scolaires à l’atelier de guitare organisé à Dschang. « J’aime jouer à la guitare. C’est une passion pour moi. Je ne veux peut-être pas être un artiste professionnel mais je souhaite au moins savoir manipuler cet instrument », confie-t-il. Dans la paroisse de l’Eglise évangélique du Cameroun de Penka-Michel, une dizaine d’enfants s’intéressent au piano, à la batterie et à la guitare. Selon le coordonnateur de cet atelier, il s’agit non seulement de lutter contre l’oisiveté des enfants pendant la période de vacances mais surtout de leur permettre d’acquérir les nouvelles connaissances notamment pour ce qui est des instruments de musique modernes.

Blue Solutions

« Nous avons enregistré une dizaine d’enfants pour cette première édition. Nous leur permettons d’avoir quelques éléments de base sur le piano, la guitare et la batterie. Après quelques séances déjà, nous sommes surpris des résultats. Nous avons pu dénicher de talents. Nous pensons déjà comment encadrer ces talents même pendant la période scolaires sans impacter sur le programme scolaire », projette Zidane Tene, encadreur dans la paroisse de Penka-Michel.

À la paroisse catholique de Semto dans le département du Koung-Khi, les apprenants s’intéressent uniquement au piano. Selon les responsables, les ateliers pourront se diversifier en fonction de la demande lors des prochaines éditions. À Kamkop, en plus des instruments modernes, les vacanciers sont formés au balafon et à la percussion. Si ces ateliers ont pour but premier d’occuper les enfants pendant ces vacances, l’accès est conditionné par des contributions financières des parents des concernés. Selon les responsables de ces ateliers en instruments de musique, « les sommes symboliques » sont destinées à encourager les encadreurs motivés à transmettre les connaissances.

Pour les parents interrogés, de tels ateliers sont importants en période de vacances. D’où leur engagement à y envoyer des enfants. « J’ai décidé d’envoyer deux de mes enfants dans les ateliers de piano et de guitare au centre de Kamkop. Nous devons rompre avec la tradition qui est d’envoyer les enfants vendre dans les marchés. C’est vrai que les temps sont durs mais l’enfant gagnerait à apprendre à faire autre chose pendant les vacances. C’est d’ailleurs une autre façon pour eux de se divertir et de profiter des vacances », déclare Clémence Tionang, parent. Dans les ateliers, les responsables projettent de libérer les enfants deux à trois semaines avant la rentrée scolaire prochaine.

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page