Cameroun – Hôpital Jamot : Célébrons avec les « malades mentaux »

malades mentaux

A l’occasion de la célébration de la naissance du Christ, l’association Menthsusa a offert un festin le 25 décembre dernier aux personnes souffrant de troubles mentaux.

Environ 100 malades atteints de la maladie mentale en errance ont été nourris le 25 décembre dernier par l’association Menthsusa. L’équipe de soutien pour la santé mentale a pensé venir communier avec ces malades qui erraient dans la ville de Yaoundé pour leur apporter de la chaleur, la joie et du sourire. « Nous sommes tous responsables de l’accompagnement affectif et thérapeutique de ces personnes car, comme le disent les spécialistes de la santé mentale, la maladie mentale est une affection qui touche l’aspect intellectuel, affectif et surtout comportemental », a confié Guillaume Aimée Mete, présidente de l’association Menthsusa .Avec les mains pour certains et des cuillères d’autres, ces malades ont mangé avec appétit.

Vieux, jeunes et enfants sont-ils composés. Retirés de la rue et admis à l’hôpital Jamot de Yaoundé pour un suivi psychiatrique, ces personnes souffrant de troubles mentaux n’ont pas caché leurs émotions. « Nous sommes très contents de ce geste à notre égard. La nourriture était délicieuse et nous sommes remplis de joie de savoir qu’il y a des âmes de bonne volonté qui pensent à nous », a confié Flavie, une malade. Un avis que partage également Florent. « Nous disons merci pour ce geste. La nourriture était très bonne et appétissante », a-t-il affirmé. Du sourire sur leurs visages exprimait leur joie, certains revenaient avec leur plat pour réclamer un second service. Pour la présidente de l’association, partager avec ce qui n’en ont pas est une satisfaction du cœur à la suite d’une expérience en tant que garde-malade. « Nous avons voulu partager ces fêtes de d’année avec ces personnes souffrant de troubles mentaux et qui sont parfois abandonnées par leurs famille », a-t-elle expliqué.

Pour mieux accompagner ces personnes souffrant de troubles mentaux, une quinzaine de boites de médicaments a également été remise à la présidente du comité de gestion du projet qui à consister à retirer ces malades mentaux sur la voie publique, Dr. Laure Menguene, chef du service de psychiatrie B à l’hôpital Jamot de Yaoundé et sous-directeur de la santé mentale au ministère de la Santé publique. Le but pour les membres de Menthsusa est de contribuer à la prise en charge et aux soins de ces personnes. Mise sur pieds en 2021, Menthsusa est une association à but non lucratif de soutien pour la santé mentale. Elle a pour objectifs de sensibiliser les populations sur le concept de maladie mentale et les différents facteurs associées, de lutter contre les stigmatisations et les stéréotypes à l’endroit des personnes victimes des troubles mentaux ou des maladies mentales, d’outiller les gardes malades pour accompagner au mieux leurs parents malades et de partager les expériences entre les garde-malades en fonction des défis auxquels ils font face.

Marie Laure Mbena (Stg) / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *