Cameroun – Fuite au BAC: Témoignage d’un encadreur sur le jeune ingénieur Brandon

KAMGA Brandon Wilson

Il s’appelle KAMGA Brandon Wilson. Il a 21 ans et en Master 2, à l’école nationale polytechnique supérieure de Douala.

Il a été arrêté le 5 août 2020 parce qu’il était administrateur d’un groupe WhatsApp dans lequel une épreuve du baccalauréat a circulé. Il a passé 27 jours de garde à vue et a été envoyé à Kondengui il y a 6 jours en même temps que Kevin parce qu’il était administrateur d’un groupe WhatsApp.

Voici ce que dit son ancien encadreur à son sujet: “ Ce petit est vraiment un génie. Je me souviens encore quand je le formais pour la préparation du concours de Polytechnique et FGI en 2014. Il m’avait dit: Prof, la préparation que vous nous avez donné pour la préparation de polytech était largement supérieur aux épreuves qu’on nous remis au concours mais grâce à cette formation, j’ai plus besoin de préparer FGI car je l’aurais et il a finit par avoir FGI.Ce petit a une étoile brillante.Protégez le”.

On ne peut pas donner 6 mois de détention provisoire à quelqu’un qui ne représente aucun danger pour la société alors que dans la même affaire les responsables que le gouvernement du Cameroun a officiellement identifié sont en liberté et n’ont jamais été inquiétés.

Un enfant qui a 21 ans en Master 2 à Polytechnique, c’est à ingénieur en herbe est un génie. Tous les gouvernements sérieux protègent leurs génies. Car c’est dans la connaissance que réside le progrès et le développement.

BORIS BERTOLT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *