Economie

Cameroun : Le « Huawei Seed For The Future 2020 » a tenu ses promesses

Ce concours, qui s’est tenu en présentiel, en raison de la pandémie de Covid-19, et qui a connu les participations de 42 étudiants dont 40 lauréats, a eu lieu les 1er et 3 septembre à Yaoundé.

Dans son objectif de contribuer à la formation des jeunes étudiants camerounais à l’économie numérique via les technologies de l’information et de la communication, Huawei a organisé l’édition de « Seed For The Future 2020 », avec pour particularité l’évaluation en ligne des candidats et avec pour jurys le Dr Germain Koukolo (DAG MINPOSTEL) accompagné du Dr Balla (sous-directeur de l’assistance des étudiants MINESUP) le 1er septembre à Yaoundé, et le Dr MVOGO (coordonnateur de l’Académie Internet de l’Université de Douala) aux cotés de Cédric Tsafack (responsable des examens et concours à l’IUC) le 2 septembre.

Rendu à sa cinquième édition, le « Huawei Seed For The Future » a connu les participations de 42 étudiants certifiés Huawei. Il y’a eu 8 absents. Tous ces participants ont été sélectionnés au sein de 4 écoles camerounaises (Ecole Normale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication ; Ecole Normale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, Institut Universitaire de la Cote et l’Université de Douala). Tous ces établissements d’enseignement supérieur ont souscrit à la « Huawei ICT Academy ».

Jury

Seuls 40 étudiants ont été lauréats de « Seed for The Future 2020 ». Huawei leur donnera l’opportunité de découvrir la langue et la civilisation chinoise. Ils pourront aussi s’immerger dans l’économie numérique sur les plateformes d’apprentissage en ligne dédiées.

Lire aussi
Cameroun-PTS-Jeunes : Awaé, le dernier lieu du périple du MINJEC

Notons que ce projet s’inscrit en ligne droite avec le cahier de charges de « L’accord de partenariat stratégique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication » qui avait été signé entre le gouvernement du Cameroun et Huawei. C’était à Beijing en septembre 2018 lors de la visite du chef de l’Etat Paul Biya en Chine.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page