Coronavirus au Cameroun
STATISTIQUES
Confirmés
658
Actifs
632
Guéris
17
Décès
9
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 06 avril 2020
Politique

Cameroun – Efoulan: Le maire et ses adjoints arborent leurs attributs

Ils ont été installés le 16 mars dernier par le préfet du département de la Mvila, tutelle de l’exécutif municipal dont une dizaine de conseillers n’approuvent pas toujours la légalité.

C’est sur l’arrêté n° 00062/ A/ Minddevel du 03 mars dernier, constatant l’élection du maire et de ses adjoints dans la commune d’arrondissement
d’Efoulan que le préfet de la Mvila tire son plein pouvoir pour agir. Richard Ebalé Adjomo maire de la commune d’Efoulan aujourd’hui s’est refusé l’investiture par le rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), dans une note signée du délégué permanent départemental du comité central. Brisant ainsi tous les interdits, le maire sortant a voulu rempiler à sa propre succession ayant 15 conseillers municipaux à sa cause. Les injonctions du parti au flambeau ardent ne l’on pas fait peur, ni tous les autres rapports venant de la hiérarchie du parti. Au nom de la loi, le préfet de la Mvila a convoqué la session de plein droit où le camp fidèle au parti n’a pas assisté au vote conséquence, les conseillers du maire sortant l’on voté. S’en ait suivi l’étape de la prestation de serment au tribunal d’instance d’Ebolowa très récemment et l’installation et la remise des attributs s’en sont suivies sous présidence de la tutelle.

Ce jour, 16 des 25 conseillers municipaux ce sont présentés pour cette cérémonie, une curiosité en somme pour des nombreuses personnes qui s’y sont déplacées. Surtout qu’un recours en annulation de l’élection du maire et de ses adjoints a été déposé le 06 mars dernier auprès du président du tribunal administratif d’Ebolowa. En attendant le déroulement de la procédure, Syliac Marie Mvogo, préfet du département de la Mvila a installé le nouveau maire et ses adjoints. Il a recommandé à l’élu du jour d’entretenir une certaine osmose autour de lui, avec un fonctionnement homogène et une fédération d’énergie avec les chefs traditionnels, les élites intérieures et extérieures et toutes les autres forces vives. Pour lui, « il doit considérer que les deniers communaux sont des deniers publics. Il faut en faire une saine gestion sous le respect des lois et règlement de la république. Et en tant qu’autorité de tutelle, nous allons y veiller strictement et surtout apporter un appui conseil pour que cette collectivité territoriale décentralisée puisse jouer son rôle de promotion du développement local ».

Lire aussi
Législatives et municipales 2020: Le Mbam-et-Inoubou réitère son soutien à Paul BIYA

Eau et électricité

Il faut noter que l’élection du maire dans la commune d’Efoulan a été entachée d’effervescence, d’où cette invite du nouveau maire à plus d’humilité, d’aller vers les autres, même vers ses plus grands contradicteurs pour leur tendre la main de la collaboration. Car, dans cette œuvre aucune main n’est de trop déclare le préfet. A noter également que Richard Ebalé Adjomo fut le tout premier maire de cette commune créée en 2007, il poursuit un autre mandat suite au décès du maire titulaire maître Emmanuel Abolo Biwolé décédé. Pour cette autre mandature il s’est à nouveau présenté. Selon les responsables du Rdpc, c’est sous ses mandatures que l’Undp a infiltré la circonscription politique qui jadis était la propriété du Rdpc.

Lire aussi
France - Cameroun: Jean Lambert Nang donne un coup de brosse à Emmanuel MACRON

Pour eux, la cause c’est le maire d’où cette décision du comité central qui a été balayée par le maire qui se fait appelé ici « homme fort ». Mais, il faut noter que la commune d’Efoulan se situe à une trentaine de kilomètres d’Ebolowa sur un axe non bitumé la reliant à Lolodorf. Les problèmes des populations sont entiers, l’eau et l’électricité manquent. Pourtant, cette commune d’arrondissement est forestière, les grumiers par leur trafic de jour comme de nuit continuent à dégrader ce bout de route. L’imagerie populaire s’interroge, à qui profite alors cette exploitation depuis une dizaine d’année alors que leurs problèmes restent entiers.

Jacques Pierre SEH

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer