Société

Cameroun – doctorat: Okala Ebode banni de l’Olympe pour des raisons politiques?

« Le système de sécurité camerounais à l’épreuve de la gouvernance démocratique », ainsi est libellé la thèse qui devait être soutenue vendredi dernier.

Cette soutenance a été suspendue alors que le doctorant remplit tous les critères académiques exigés. Une coloration politique insupportable ?
Tout marche de travers pour Okala Ebode Joseph Thierry et son professeur encadreur Alain Fogue Tedom de l’université de Yaoundé 2. Ce sont les difficultés rencontrées à Soa, où « il s’était acquitté de toutes les formalités administratives et le paiement de ses droits universitaires, pour sa soutenance » comme l’a reconnu le recteur de l’Université de Douala, qui ont incitées le trésorier adjoint du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) d’aller à Douala. Une fois dans la capitale économique, alors que tout était mis en œuvre vendredi dernier pour que la soutenance ait lieu, une instruction est venue du haut lieu pour ordonner la suspension de cet exercice académique.

Sur la toile, les bruits les plus farfelus ont été répandus faisant état « d’une trajectoire académique floue qui partirait d’une Licence en histoire, un Master en Egypte qui aurait été obtenu en 9 mois au lieu de 2 ans et d’une inscription en thèse à la filière sciences politiques, sans oublier qu’il ressort que les différentes phases de pré-soutenance à l’instar du passage à la commission scientifique, n’auraient pas été respectées. Il aurait été demandé à Okala Ebode de présenter depuis des mois des équivalences de ses diplômes qui s’obtiennent au Minesup ».

Lire aussi
750 militaires camerounais prêts à sécuriser et stabiliser la RCA

Pourtant, dans sa correspondance adressée au ministre d’État, ministre des Enseignements supérieurs (Minesup), le 23 juillet dernier, c’est-à-dire à la veille de la soutenance, suite à une conversation téléphonique avec le Minesup le même jour, Magloire Ondoa va lui écrire une lettre indiquant qu’Okala Ebode Thierry remplit toutes les conditions lui donnant tous les droits à la soutenance de sa thèse.

« L’université de Douala tenant compte de ces éléments l’a sélectionné en thèse et a autorisé sa soutenance sur la base d’une part, de la date d’obtention de son Master, de sa sélection en thèse à l’université de Yaoundé 2-Soa, et du rapport de son directeur de thèse, le Pr Alain FogueTedomde l’université de Yaoundé 2-Soa », porte-t-il à la connaissance de Jacques FameNdongo sans toutefois l’aider à se décider de laisser Okala Ebode soutenir sa thèse. C’est dans ces circonstances que ce doctorant a été banni de l’Olympe du savoir. Est-ce à cause vers raisons politiques ?

Dans le labyrinthe des arguties politiques

Joseph Thierry Okala Ebode est plus connu comme un homme politique. Trésorier adjoint au sein du Directoire du Mrc, la dimension de l’engagement politique de l’homme n’est plus une sinécure. Pour mémoire, dans le cadre de l’élection présidentielle de 2018, il fut le premier à faire les frais d’une semaine de détention à la police judiciaire pour contestation au sujet du vote. Au cours de la campagne électorale, on se souvient qu’il lui était arrivé de croiser le fer avec Jacques FameNdongo, descendu sur les plateaux de télévision pour défendre son candidat Paul Biya comme il en allait d’Okaka Ebode commis à vendre le projet de société de Maurice Kamto. Bien plus, au sein du Rdpc, celui à qui les sorties de Maurice Kamto donne plus de travail est bien évidemment le Minesup. A chacune de ses Déclarations, et Dieu sait qu’il en produit ces derniers temps, le Secrétaire national à la communication du Rdpc se sent obligé de servir une réplique à la hauteur des attentes.

Lire aussi
Sud-Ouest-Cameroun : Manifestation des populations en raison de l'absence de courant électrique

Cette hargne d’en découdre avec le Mrc peut-elle déborder sur le champ académique où on parle de science et donc de neutralité avant toute chose? « Nul n’entre ici s’il n’est géomètre », cette maxime était bien gravée à l’entrée de l’Académie, l’école fondée à Athènes par Platon. Okala Ebode est-il maître des us et coutumes qui émaillent le champ des sciences politiques dans lequel il s’investit au quotidien? Son maître, le Pr Alain Fogue l’a tenu par la main jusqu’à l’entrée, pour faire valoir les connaissances de son filleul. L’opposition pourrait-elle venir de la coloration politique de Fogue et de son poulain? Si tel est le cas, Okala Ebode pourrait s’inscrire dans la voie des grands intellectuels camerounais, parti du pays pour incompatibilité politique avec l’Académie et surtout avec le pouvoir.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page