Economie

Cameroun: DIT consent à payer à ses employés leur capital de la retraite complémentaire

Une réunion tripartite s’est tenue ce lundi 20 janvier 2020 entre Douala International Terminal (DIT), les délégués du personnel et la compagnie d’assurance Allianz Cameroun.

À l’ordre du jour, la recherche des voies et moyens allant permettre aux employés de recevoir le capital de la retraite complémentaire.

Conditions non remplies

Tout est parti d’un mouvement d’humeur initié par une trentaine d’employés de DIT qui réclamaient le payement de leur retraite complémentaire, étant donné que le contrat avec l’entreprise a pris fin le 31 décembre 2019. Le souci, c’est que les conditions requises pour le payement de la fameuse retraite, n’étaient pas remplies.

Selon le contrat signé le 14 décembre 2010 entre DIT et Allianz Cameroun, le payement de la retraite complémentaire est subordonné à quatre conditions : 

  • en cas de départ en retraite (normale ou anticipée)
  • en cas de décès
  • en cas de démission
  • en cas de licenciement

Pour le cas des employés de DIT, aucune de ces conditions n’était remplie du fait de la réquisition par voie d’huissier diligenté par le Port Autonome de Douala (PAD) qui contraint tous les employés à travailler pour la Régie du Terminal à Conteneurs (RTC) créée illégalement par le PAD.

Happy end

À l’issue de la réunion tripartite à laquelle prenaient part Frédéric Deprez, DG d’Allianz Cameroun, Ségolène Drogy, DG de DIT et les délégués du personnel André Zang, Mboyo Martin et Ngandjui Blaise, la solution qui a été trouvée pour permettre aux collaborateurs de DIT de toucher leur retraite complémentaire, c’est la résiliation du contrat en cours avec la rédaction d’un avenant qui permet aux personnels de bénéficier de leur retraite complémentaire à partir de ce lundi 22 janvier 2020. 

Les employés recevront les chèques représentant la cagnotte cotisée conjointement par l’employeur et l’employé à hauteur de 3% du salaire individuel de chaque employé.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer