Cameroun, diaspora camerounaise, Le Code affûte ses armes en Belgique: Un nouveau bureau élu pour 5 ans

CODE





Réunis le samedi 21 septembre 2014 dans la salle Bangkok du centre culturel Piano Fabriek situé au numéro 35 de la Rue du Fort à Saint-Gilles, Bruxelles, le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et patriotiques de la diaspora Camerounaise) a redéfini en assemblée générale ordinaire les nouveaux axes de son combat pour l’instauration d’un véritable Etat de droit au Cameroun.[pagebreak]Des délégués venus de plusieurs coins de la Belgique ont participé à cette rencontre qui visait à trouver des solutions d’urgence aux multiples maux qui minent le Cameroun.
Ce samedi soir, de 14 à 19h, l’ambiance est donc consacrée à la continuation des activités du Code telle lancée le 8 décembre 2003 en Belgique lors de sa création. On note aussi ajoute l’absence de Brice Nitcheu, le président sortant et le bouillant Emmanuel Kemta

Enjeux
Tout compte fait, la question camerounaise est d’importance et le contexte s’y prête. La société camerounaise est devenue clocharde et les ménages ne cessent d’égrener au quotidien le chapelet de la misère et de l’exclusion sociale affirme Elie Kadji au début des travaux.
Cinq heures d’intenses travaux ont suffi pour jeter les nouvelles bases d’un combat sans appel pour l’instauration d’un véritable Etat de droit au Cameroun. Le ton est donné. Les différents membres du CODE ont disséqué le système politique en vigueur au Cameroun pour mettre en évidence les tumeurs qui rongent ce pays.
L’essentiel aujourd’hui se trouve dans le répertoire d’actions à mobiliser. Comment procéder pour changer le Cameroun ? Doit-on continuer à empiler communiqués, tracts et mots pour prétendre éveiller les consciences sur la situation chaotique dans laquelle se trouve le Cameroun ?
Le CODE par la voix de Simplice Kamegni, membre actif depuis le Cameroun et aujourd’hui installé en Belgique, regrette vivement qu’au moment où tous les fils et filles du Cameroun doivent s’unir fermement pour mener la guerre contre des groupes armés qui sévissent dans le grand nord du Cameroun, des hauts responsables s’engagent à travers des appels, du genre, Appel de la Lekié, pour nous ramener dans les sphères de la division et de la provocation.

Le CODE est convaincu ajoute t-il, que l’heure n’est ni aux intrigues, ni aux insinuations vexatoires, ni à de sales manœuvres de positionnement. « A nos braves soldats mobilisés et mis en ordre de bataille dans la partie septentrionale du Cameroun, pour la défense de la patrie, le CODE vous portent le témoignage du soutien et des encouragements des citoyennes et citoyens camerounais. »

S’agissant de l’affaire Guerandi Mbara
Les membres du CODE sont unanimes que si M. Guerandi Mbara est détenu quelque part au Cameroun, qu’il puisse être confié à la justice pour répondre des faits qui lui sont reprochées. Par contre, s’il s’avère qu’il a été exécuté par les autorités de Yaoundé, les responsables de ce crime d’Etat doivent être traduits devant les tribunaux du pays

Lobbying
Sur le champ politique aussi, des actions destinées à attirer l’attention de la communauté nationale et internationale sur la situation critique du Cameroun ne sont pas à négliger affirme Marcel Tchangue « Il est temps que l’on comprenne la nécessité de questionner les institutions africaines et Occidentales sur leurs soutiens aux régimes dictatoriaux en Afrique » ajoute t-il.

Les nouveaux membres du bureau élu
À la suite des élections des membres du bureau exécutif, la composition est la suivante :
1) Elie KADJI est élu Président du CODE pour les cinq prochaines années.
2) Evarist MOHBEU est élu secrétaire général
3) Marcel TCHANGUE est élu Secrétaire National à l’Organisation du CODE pour les cinq prochaines années.
4) Christine EKESSI est élue Trésorière Nationale du CODE
5) ROUFAOU OUMAROU est élu Secrétaire à la Communication
6) Delphine Fouda,Kamegni Simplice, Tchamo Oscar sont élus Conseillers
7) Agnès Mefodjuiko est élue Secrétaire National chargée des Affaires Féminines
8)Le Président et le Secrétaire National à l’Organisation désigneront collégialement les autres membres de leur Bureau.

Autre changement, L’article 22 de la Charte du CODE fait passer la durée du mandat du comité de coordination à cinq (05) ans renouvelables avec une évaluation annuelle.

Quelques extraits de la déclaration de l’assemblée générale de réfondation du Code
Les membres statutaires et fondateurs du CODE originel à l’unanimité, ont annoncé solennellement que le CODE originel est prêt à œuvrer et à collaborer avec d’autres forces politiques et patriotiques camerounaises telle le COLLECTIF DIASPORIQUE CAMEROUNAIS, présidé par le Professeur Franklin NYAMSI, pour les cinq prochaines années.
Le CODE oeuvrera avec le COLLECTIF DIASPORIQUE CAMEROUNAIS, aux côtés d’organisations sœurs comme le CPR-CI, le CAMEROUN LIBRE, DEMAIN LE PAYS, représentées en Afrique de l’Ouest, en Asie et en Amérique, sur
-La reconnaissance de la bi-nationalité des Camerounais de l’Etranger
-La transparence des mécanismes et institutions électoraux au Cameroun
-La défense des droits humains au Cameroun
-La réalisation d’une émergence socioéconomique réelle du Cameroun
-La transition démocratique intégrale au Cameroun à travers la fin du régime UNC-RDPC
-La mobilisation pour sauver le Cameroun de la guerre civile dans laquelle le régime UNC-RDPC est en train de le précipiter par son culte de la division interne du pays.

Une convention détaillée précisera les différents aspects de cette mutualisation des moyens
Le CODE invite tous ses adhérents à donner le meilleur d’eux-mêmes au succès de cette refondation de l’action de la diaspora, afin de construire un rapport de forces réellement avantageux pour le peuple Camerounais face au régime défaillant du RDPC.
Un comité technique a également été mis sur pied pour achever la rédaction des textes importants concernant le Cameroun dont les contenus seront publiés dans quelques heures.

Alexandre Yanogo, Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *