Cameroun : Des nouveaux bébés au CHRACERH

Inauguration du CHRACERH

Trois bouts de choux sont venus au monde dans cet établissement sanitaire de la ville de Yaoundé, ce mercredi 24 juin 2020.

Initialement conçu pour redonner du sourire aux couples en quête d’enfants au Cameroun, l’expertise des professionnels du CHRACERH est de plus en plus sollicitée à travers le monde. L’urgence de l’extension de cet hôpital de référence est signalée pour répondre à la demande sans cesse croissante. « Nous avions besoin de ça. Vu la demande, on commence à être submergé. Même avec deux stations c’est pas suffisant », indique l’administrateur de la structure hospitalière.

La première dame Chantal Biya est favorable à ce projet de développement du Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction Humaine. Le personnel recevra également des nouvelles armes pour lutter efficacement contre l’infertilité en donnant la possibilité aux femmes de découvrir les merveilles de l’enfantement comme ce fut le cas ce mercredi 24 juin pour trois autres personnes âgées de 33 ; 38 et 39 ans. Trois garçons en bonne santé rentrent dans l’histoire de cet hôpital de référence. « Les nouveau-nés sont de sexe masculin et pèsent respectivement 3,7 ; 3,4 et 3, 2 kg », indique une des employés.

Une équipe de choc au complet pour un évènement de vie rendu possible à travers la fécondation in vitro et la technique dite « Dixi » pratiquée ici. « On a des femmes qui sont très âgés. Et ça nous amène effectivement pour maximiser nos résultats à pratiquer la technique Dixi. C’est-à-dire : on prend le spermatozoïde macroscopiquement et puis on l’injecte dans la suite », explique l’administrateur général. Des techniques qui ont permis même aux femmes de 60 ans de devenir des mamans.

Rendu à sa quatrième année d’existence, le CHRACERH entend œuvrer davantage pour le plus grand bonheur des couples au Cameroun, en Afrique et dans monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *