CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
6143
Actifs
2368
Guéris
3578
Décès
197
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 31 mai 2020
Société

Cameroun/Coronavirus : Pas de confinement total alors que le bilan s’alourdit

Hier mercredi 01 avril 2020, le gouvernement camerounais a renouvelé le confinement partiel initié depuis le 17 mars dernier. De quoi être apeuré, compte tenu du nombre de cas confirmés au Covid-19 qui s’accroit de jours en jours.

A titre de rappel, le Cameroun enregistre, à ce jour, 284 personnes confirmées à la pandémie de coronavirus. Au regard d’un chiffre pareil moins d’un mois (6 mars 2020) après la détection du premier sujet, il y’a de quoi dire que le pays de Samuel Eto’o est en état d’alerte maximale. Par ailleurs, le Cameroun est l’épicentre du virus dans la sous-région Afrique-Centrale. Et contrairement aux autres pays de la zone CEMAC, le Cameroun est le seul a enregistré plus de 50 patients.

Mais qu’est-ce qui peut en être la cause ? En écoutant une source digne de foi de 237online.com au Gabon, on peut dire que les mesures du gouvernement sont insuffisantes. Dans ce pays par exemple, dès l’enregistrement du premier porteur de Covid-19 le 12 mars dernier, les autorités ont immédiatement interdit des regroupements de plus de 10 personnes, et n’autorisent plus le fonctionnement des débits de boissons et les structures commerciales non essentielles. Ali Bongo Ondimba, le chef de l’Etat gabonais et son équipe ont, sur le coup, fermé les écoles et les universités et ont instauré des couvres feu de 19 h 30 à 6 h. Le Gabon a aussi fermé toutes ses frontières maritimes, aériennes et terrestres. Ces mesures payent. Car le Gabon compte seulement 18 cas à ce jour.

Lire aussi
Cameroun - Covid-19: Les agences de voyage ne respectent pas les mesures à Maroua

Au Cameroun, le gouvernement a pris des mesures pratiquement similaires. Mais contrairement à son voisin, ce n’est que quelques jours après le recensement du premier cas de coronavirus que des mesures ont été prises. La différence entre les mesures prises par les deux pays est que le Cameroun n’autorise plus les regroupements de plus de 50 personnes, tandis que son frère et ami n’en veut plus au-delà de 10.

Tout laisse croire que la situation pourrait s’aggraver. Hier, mercredi 01 avril, le gouvernement a décidé de renouveler le confinement partiel appliqué depuis le 17 mars 2020. Alors qu’une rumeur selon laquelle un confinement total débuterait, le 8 avril prochain, se rependait telle une traînée de poudre.

Lire aussi
Cameroun - Lutte contre la Covid-19: Nourane Moluh la députée du PCRN autorisée à collecter des dons

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer