CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
InternationalSociété

Cameroun : Chantal Biya accusée d’avoir arraché la maison des ambassadeurs camerounais à Paris

L’information est rapportée par l’activiste camerounais Boris Bertolt. Exilé, ce dernier vit depuis de longues années, à Lille en France.

Selon cet activiste très hostile au régime de Yaoundé, Chantal Biya la Première dame camerounaise, s’est approprié la résidence des ambassadeurs camerounais à Paris. Une maison achetée par Ahmadou Ahidjo le premier président camerounais. A en croire un post qu’il a émis sur les réseaux sociaux, la résidence des ambassadeurs camerounais à Paris ravie selon lui par Chantal Biya l’épouse du chef de l’État, avait été achetée à prix d’or par Ahmadou Ahidjo, à Neuilly-sur-Seine. L’on parle alors d’un superbe appartement devenu la propriété de Chantal Biya depuis près de 20 ans.

Selon Boris Bertolt, depuis lors, les ambassadeurs camerounais ont “erré” à Paris, avant l’achat d’une maison à plusieurs milliards francs CFA, par Lejeune Mbella Mbella, ci- devant ambassadeur du Cameroun à Paris, dans le 94e à Saint Maures, à une dizaine de minutes de la capitale française.
Chantal Biya est donc accusée d’avoir arraché la maison des ambassadeurs camerounais à Paris, et d’y avoir autorisé elle-même et ses deux enfants uniquement, à y entrer.

Lire aussi
Cameroun: Distribution des kits Covid-19 dans la Commune de Bangou

Si de telles allégations sont vraies, l’acte est d’une extrême gravité, pour un appartement acheté aux frais du contribuable camerounais.
Pire encore, l’on apprend qu’Alfred Nguini l’actuel ambassadeur du Cameroun en France, a refusé d’occuper la maison du 94e à Saint Maures, et pris un très chic appartement à Paris qu’il loue à 4 millions francs CFA le mois aux frais du contribuable camerounais, après avoir séjourné pendant trois mois, au très luxueux hôtel 05 étoiles ” Le Collectionneur” à Paris, un hôtel qu’on dit très prisé par Bernadette Sassou Nguesso l’épouse du dictateur et président putschiste congolais, Dénis Sassou Nguesso. Un établissement touristique qui cède ses moindres chambres à 600 euros ( 400 mille francs CFA) par jour, et qui aux dires de Boris Bertolt avait coûté 36 millions francs CFA à l’État du Cameroun, durant les trois mois de séjour d’Alfred Nguini.

Lire aussi
Cameroun: Distribution des kits Covid-19 dans la Commune de Bangou

Affaire à suivre.

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer