Société

Cameroun : Boko Haram fait quatre morts dans l’Extrême-Nord

Perpétrée dans la localité de Mokolo ce 10 novembre 2021, une attaque attribuée à la secte terroriste Boko Haram a causé la mort de quatre habitants de cette commune.

C’est aux encablures de 20 heures que cet assaut a été mené par le groupe terroriste ce 10 novembre dans la Commune de Mokolo, région de l’Extrême-Nord. Selon les précisions de Vohot Deguime, le maire de Mokolo, « des terroristes de Boko Haram sont arrivés dans le canton Tourou et ont tué trois hommes et une dame par balles et blessé quatre autres avant de repartir vers le Nigéria », a expliqué l’élu local. A lui en croire, les assaillants ciblaient le Mont Roum Toufou1, un village riverain des Monts Mandaras (frontière naturelle entre le Cameroun et le Nigeria) qui serviraient d’abris à plusieurs groupes terroristes selon le maire.

Cette attaque meurtrière vient rallonger la longue liste des raids sanglants enregistrés dans la région de l’Extrême-Nord depuis plusieurs années et perpétrés par la secte terroriste Boko Haram et très récemment de l’Iswap, sa faction rivale. Du fait de ces exactions, on enregistre à ce jour au Nigéria plus de 27 000 morts et 1,8 million de déplacés dans cette partie du pays selon l’ONU. Un bilan qu’on pourrait frôler bientôt au Cameroun ; les civils exécutés par les rebelles sont généralement tués pour leurs biens ou parce qu’accusés de révéler leurs positions et actions à l’armée régulière du Cameroun. Les populations du Niger, du Nigéria et du Tchad sont coutumières de ces exactions meurtrières.

237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k