Economie

Cameroun: Atanga Nji conseille l’agriculture aux chefs de l’Ouest

Le Minat recommande aux chefs traditionnels de se détourner de la politique pour se consacrer à l’agriculture.

«Au lieu de parler de politique, donnez des idées sur l’agriculture.» Les propos du ministre de l’Administration territoriale ont suscité des murmures dans l’assistance, réunie dans la salle des actes des services du gouverneur de la région de l’Ouest. Selon Paul Atanga Nji, l’implication des chefs traditionnels de la région de l’Ouest relève de la «distraction». Une distraction qui serait alimentée par certains fils de la région.

De bons points sont néanmoins attribués à certains chefs traditionnels de la région. Des chefs qui auraient été inspirés par Dieu. «Dieu a inspiré certains chefs qui sont venus me voir pour dire qu’ils n’ont pas été consultés pour la rédaction de ce mémorandum.» (Cf nouvelle publication, dans la présente édition, de l’article publié dans l’édition de Le Messager N° 5662 du 24 novembre 2020). Le Minat, Paul Atanga Nji, confie que «J’avais prévu donner un carton jaune à certains chefs.»

Recadrage

Le ministre de l’Administration territoriale qui martèle aux chefs de la région de l’Ouest de se consacrer à l’agriculture en lieu et place de la politique souligne aussi que «Les chefs doivent accompagner le gouvernement. Le travail des chefs n’est pas d’écrire des mémorandums.» selon ses explications, il est venu recadrer les choses. «Je suis venu vous dire comment les chefs doivent travailler avec l’administration.»

Dans sa lancée, le ministre de l’Administration territoriale entend rappeler aux chefs traditionnels de la région de l’Ouest «la largesse dont fait montre le président de la République, Son excellence Paul Biya, en vous permettant de bénéficier d’un salaire.» De même que Paul Atanga Nji magnifie le rôle joué par Paul Biya pour l’implication des chefs traditionnels dans la gestion des conseils régionaux. En définitive, l’homme qui veut capitaliser la vocation agricole des chefs traditionnels les appelle à collaborer avec lui pour espérer les soutiens et la sollicitude qu’il apporte à certains parmi eux.

Lire aussi
Cameroun: Pourquoi l’année 2020 a été un désastre

Joseph OLINGA N.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page