Cameroun – Affaire Woungly Massaga : Une enquête ouverte par la Conac et le Consupe

Conac et le Consupe

Après le camouflet des 18 et 19 décembre derniers, dates des funérailles du célèbre combattant, la famille décide de saisir la Commission nationale anti-corruption et le ministre délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l’Etat.

Question de voir plus clair sur ce qui s’apparente à un détournement de l’argent débloqué par le Chef de l’Etat. Les correspondances dont le Messager a obtenu copie portent en objet : « Demande d’ouverture d’une enquête aux fins d’établir les responsabilités au sujet de l’aide allouée par le président de la République pour l’organisation des obsèques du feu Woungly Massaga ». Au Rev Dieudonné Massi Gams de la Conac comme à Rose Mbah Acha, l’expéditeur qui n’est autre que Thierry Marcel Massaga, neveu et chef de famille du défunt sollicite en toute diligence, « l’ouverture d’une enquête au Secrétariat général de la présidence de la République, afin d’établir les responsabilités des uns et des autres au sujet de l’aide allouée par le président de la République au bénéfice de la famille du feu Woungly Massaga René Jacques, prévue pour l’organisation des obsèques, et jamais parvenue, nonobstant certains supports administratifs tangibles en notre possession ». Visiblement courroucé après que le Chef de l’Etat a instruit le ministre d’Etat/Secrétaire général de la présidence de la République de contacter la famille du défunt pour régler définitivement cette question, l’homme espère que justice sera faite et que les auteurs de ce qui s’apparente à un détournement de fonds, paieront leur forfait.

Mystère

D’ailleurs, pour permettre la bonne compréhension de cette affaire qui dure depuis un an, l’expéditeur de ces courriers fait la genèse de l’histoire. « Le regretté Ngouo Woungly Massaga René Jacques dit « Commandant Kissamba décède le 17 octobre 2020. La nouvelle est portée à la présidence de République. Le 11 décembre 2020 par message A81/SG/PR adressé au Gouverneur du sud, le Ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République invitait la famille du regretté Ngouo Woungly Massaga, homme politique bien connu, à prendre attache avec le Secrétariat général de la présidence de la République dans le cadre des obsèques du « dé cujus ». Le 16 décembre 2020, le gouverneur du Sud conviait monsieur Massaga Thierry, président du Comité d’organisation des obsèques et administrateur légataire de vouloir prendre d’urgence attache avec le Secrétariat général de la présidence pour appui dans l’organisation des obsèques. Le 10 novembre 2021, nous ressaisissons par lettre le ministre d’Etat/Sgpr pour lui faire un compte rendu d’une audience téléphonique avec ses services en date du 02 novembre 2021 à 14h », écrit-il. Où est donc passée cette aide et qui était censée la faire parvenir à la famille de l’illustre disparu ? Mystère et boule de gomme. A suivre !

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *