Cameroun : Aboubakar Alim Konate, commissaire de la finale aller explosive de la Champions League à Tunis

Aboubakar Alim Konate

Le football camerounais sera à l’honneur lors de la finale aller de la prestigieuse Champions League africaine qui opposera demain à 20h l’Espérance de Tunis à Al Ahly au stade de Radès. En effet, c’est notre compatriote Aboubakar Alim Konate qui a été désigné par la CAF comme commissaire de ce choc au sommet.

Alim Konate, un dirigeant camerounais chevronné et respecté

La nomination d’Aboubakar Alim Konate pour cette affiche de gala est tout sauf une surprise. Cet ancien dirigeant de la FECAFOOT, qui a également présidé le Conseil Transitoire du Football Professionnel, s’est forgé au fil des années une solide réputation d’homme intègre et compétent sur la scène africaine.

« C’est une immense fierté de voir un Camerounais occuper un rôle aussi important lors d’un match d’une telle envergure. Alim Konate a toute la confiance de la CAF et c’est amplement mérité au vu de son expérience et de son professionnalisme », se réjouit Talla Fokam Brice, l’administrateur général adjoint du Stade Omnisport de Kouekong joint par 237online.com, le site d’information de référence au Cameroun.

Espérance de Tunis – Al Ahly, une finale explosive à hauts risques

Mais la mission s’annonce délicate pour le commissaire camerounais tant l’affiche entre le club tunisien de l’Espérance et les Égyptiens d’Al Ahly s’annonce bouillante. Une finale à forte charge émotionnelle entre deux géants du foot africain qui se vouent une rivalité légendaire.

Du côté de Tunis, les joueurs de Mouine Chaabani rêvent de décrocher une troisième couronne continentale après leurs sacres en 2018 et 2019. Portés par un stade de Radès incandescent, les Sang et Or sont déterminés à prendre une option sur le titre dès ce match aller.

En face, le club cairote d’Al Ahly, recordman des victoires en Champions League (10), aura à cœur de déjouer les pronostics et de frapper un grand coup à l’extérieur. Avec des stars comme Mahmoud Kahraba et Percy Tau, les Diables Rouges ont les armes pour créer la sensation.

Le Cameroun brille sur la scène africaine

Au-delà de l’enjeu sportif, cette finale est surtout une formidable vitrine pour le football camerounais. Dans un contexte où les dirigeants africains sont souvent pointés du doigt, la désignation d’Alim Konate apparaît comme une véritable consécration.

« C’est la reconnaissance du savoir-faire du Cameroun en matière de gestion et de gouvernance du football. Nous avons des dirigeants compétents et intègres, à l’image d’Alim Konate. C’est une grande fierté », analyse Raphael Onana, expert en football africain.

Reste maintenant à notre compatriote de représenter dignement le Cameroun dans les coulisses bouillonnantes du stade de Radès. Un défi à la hauteur du personnage, rompu aux arcanes de la haute diplomatie sportive.

Alors demain soir, c’est tout le Cameroun qui aura un œil sur Aboubakar Alim Konate, fer de lance d’une nation qui compte plus que jamais sur l’échiquier du football africain. Et nul doute qu’en cas de dénouement positif, son nom sera associé à cette finale pour l’éternité.

Par Vincent Kamtchouang pour 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *