Société

Cameroun : 577 prisonniers bénéficient du décret de Paul Biya à la prison centrale de Garoua

Afin de décongestionner les prisons et lutter contre le Coronavirus, 577 détenus incarcérés à la prison centrale de Garoua, bénéficient des effets du décret présidentiel du 15 avril 2020, portant commutation et remise de peines.

Une semaine après la décision de chef de l’Etat de muter les peines des prisonniers des différentes prisons du Cameroun question de les décongestionner, 24 prisonniers ont retrouvés la liberté dans la région du Nord. C’est le cas de la prison centrale de Garoua.

Les prisonniers de la prison centrale de Garoua saluent la décision du Chef de l’Etat Camerounais afin de décongestionner les prisons dans la lutter contre le coronavirus. Ce mercredi 22 avril 2020, 24 d’entre eux ont pu recouvrer leur liberté. Il s’agit de 17 mineurs, 03 femmes et 04 prisonniers condamnés par le tribunal militaire.

Aux ex détenus qui ont reçus leur certificat de levée d’écrou et leur bulletin de sortie, le régisseur de la prison centrale de Garoua leur a recommandé de “faire des efforts pour respecter les lois de la république”. Précisons que 553 autres détenus sortiront des cellules de la prison centrale de Garoua dans les jours à venir.

Pour Honoré Mengué , Régisseur de la Prison centrale de Garoua, « Nous avons un sentiment de joie et de satisfaction qui nous anime. Et nous saluons l’action du chef de l’Etat son excellence Paul Biya ». Un signe de satisfaction de la part des prisonniers incarcérés de la Prison centrale de Garoua. Le décret du président de la République Son Excellence Paul BIYA portant commutation et remise des peines est entré en vigueur dans le nord. La cérémonie qui s’est déroulée dans le stricte respect des mesures gouvernementales présidée par le représentant du procureur de la République près la cour d’appel du Nord Henri Noël Moukory en présence du régisseur de la prison centrale de Garoua, honoré Mengué ME MFEN DEBALZAC .

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer