Economie

Cameroun : 53 millions de Fcfa pour améliorer la qualité du cacao à Ebolowa 2

Ce montant a été alloué au maire de cette commune à la faveur de la signature d’un contrat de don entre l’Ambassade du Japon et le maire de la commune d’Ebolowa 2 le 03 mars dernier à Yaoundé.

L’enveloppe de près de 53 millions de fcfa, va servir à la construction d’une unité de transformation du cacao. Elle sera composée de quatre bâtiments : un pour la fermentation, deux pour le séchage et un autre pour le stockage. Le but est d’améliorer les revenus des producteurs de cacao. Pour la mise en place de ce projet, 300 cacaoculteurs seront bénéficiaires. Située dans la région du Sud, la commune d’Ebolowa 2 va améliorer la qualité de son cacao et cela permettra ainsi d’apporter plus de prospérité à cette municipalité. « Le Cameroun est un pays béni, doté d’une nature magnifique et d’un sol riche propice à de nombreux produits agricoles. Si vous pouviez améliorer la qualité de ces derniers en faisant des efforts supplémentaires, ils se vendraient mieux, apportant plus de revenus aux agriculteurs locaux », a relevé son excellence Takaoka Nozomu, ambassadeur du Japon au Cameroun.

Lire aussi
Le gros piège de la dette chinoise au Cameroun

Pour le maire de la commune d’Ebolowa 2, André Thomas Bengon, ce don est l’espoir de meilleures récoltes, de meilleure qualité de cacao, de meilleurs revenus et d’une vie meilleure. « A travers ce projet, nous voulons aider nos populations à résoudre les problèmes de forte pluviométrie, de forte humidité et des difficultés liées à la commercialisation », a-t-il confié. Quant à Luc Magloire Mbarga, le ministre du Commerce, ce projet reste un défi à relever dans la qualité de la couverture.

Lire aussi
La banque d’affaires Africa Bright lance un 3e fonds commun

Il souhaite que les bénéficiaires puissent en faire un bon usage dans le but de faire perdurer le développement. Il se réjouit également du fait que ce projet s’inscrit en droite ligne de la stratégie de développement 2020-2030 qui vise la transformation de l’économie camerounaise et l’intégration à l’industrialisation. Ce don s’inscrit dans le cadre de l’appui aux projets locaux contribuant à la sécurité humain (kusanone) de l’Ambassade du Japon en république du Cameroun. A travers ce projet qui vient appuyer les efforts du gouvernement camerounais, le gouvernement du Japon souhaite contribuer à l’amélioration des conditions de vie des cacaoculteurs de la commune d’Ebolowa 2.

Lire aussi
Appel illégal à l'épargne publique : Lettre ouverte du Dr Abel Nkoth à Monsieur le ministre des Finances

Marie Laure Mbena /237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page