Cameroun : Les intrants agricoles sont plus chers dans le Mifi

Pascal Nguihe Kante

Engagé à aider les producteurs, le Prof. Pascal Nguihé Kanté, ministre secrétaire général adjoint des services du premier ministre a remis, le samedi 3 mars dernier, des semences améliorées et des intrants agricoles aux producteurs de ce département de la région de l’Ouest.

Les producteurs du département de la Mifi ont saisi l’opportunité de la 8ème édition de la distribution des semences et des intrants agricoles organisée le samedi 5 mars dernier par le Prof. Pascal Nguihé Kanté, ministre secrétaire général adjoint des services du premier ministre (Sga/spm) pour faire l’économie des difficultés rencontrées dans la pratique de leurs activités. Le manque des magasins de stockage, du matériel agricole et des voies de communication, la flambée du prix des intrants agricoles dans un contexte marqué par la baisse du coût des produits champêtres sont des difficultés qui s’imposent à ces derniers.

« C’est le lieu pour moi de vous annoncer qu’en ce qui concerne le matériel agricole déjà disponible, le promoteur aurait souhaité procéder également à la remise ce jour. Je tiens à vous assurer qu’une campagne spéciale sera organisée dans les prochaines semaines, laquelle permettra leur distribution aux groupes organisés du département de la Mifi », a déclaré Estelle Léa Kanté, représentante son époux à cette autre édition. Maïs et haricot, 3 tonnes de semences améliorées de maïs, 300Kg de semences améliorées de haricot, 5 tonnes d’engrais dont 2,5 tonnes d’urée et 2,5 tonnes d’engrais composé (NPK), repartis de manière équitable, ont été remis aux producteurs des trois arrondissements du département de la Mifi.

Selon les déclarations de la représentante du Prof. Pascal Nguihé Kanté à la caravane de distribution rendue dans les différents arrondissements de la Mifi, 600 sacs de fientes certifiées, en provenance du ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) à Yaoundé et stockés depuis plus de huit mois aux fins de la cause actuelle, ne seront pas distribuées ce même jour aux bénéficiaires, du fait de la note du gouverneur de la région de l’Ouest portant suspension du transport et de la distribution des fientes des volailles aux agriculteurs. Une mesure de riposte contre la propagation de la grippe aviaire dans cette région.

Ces fientes, confie-t-elle, seront mises à la disposition des producteurs le moment opportun. « Ces tonnes de semences améliorées de maïs et de haricot ainsi ces quantités d’engrais mises à la disposition de nos producteurs contribueront à coup sûr à l’augmentation des superficies cultivées. Par conséquent, elles permettront de booster les productions obtenues en 2022. Nous pouvons être sûrs que des milliers de camerounais seront nourris à travers cet appui. Nous invitons les producteurs à en faire bon usage car ces semences ne devraient en aucun cas se retrouver sur le marché. Ce qu’ils reçoivent doit être mis en terre pour que nous puissions profiter des fruits dans les prochains mois », a exhorté Edwige Djoumekam Tchana, déléguée Minader Mifi.

Aurélien Kanouo /237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *