Société

Cameroun : 4 grands bandits mis aux arrêts à Mbouda

La compagnie de brigade de gendarmerie de la ville de Mbouda (région de l’Ouest) a mis la main sur eux le mardi 14 juillet 2020.

C’est devant une foule immense foule de curieux que 4 présumés « braqueurs de grands chemins » soupçonnés de semer la terreur à Mbouda, ville du département de Bamboutos à l’Ouest du pays, ont été présentés à la presse mardi dernier. Interpellés par les éléments de la gendarmerie locale, ces derniers auraient à leur actif plusieurs coups d’agressions et de vols dont une boutique qu’ils auraient dévalisée. Le propriétaire du magasin en question dit avoir été victime de vol deux fois : « Ça fait deux mois qu’on est entré chez moi là-bas. On a cassé le magasin. On a emporté les pommes et le pouce. Ce matin, quand je suis arrivé au magasin, j’ai constaté qu’on a cassé la porte du magasin et qu’on a encore pris ma marchandise », fait savoir le responsable du magasin.

La patrouille menée par la gendarmerie au matin de mardi dernier a permis de rattraper les agresseurs avec en leur possession le contenu de la boutique dévalisée et plusieurs autres objets dont des machettes, des marteaux, des haches, des matelas, des sceaux et bien d’autres objets. Et comme chez la plupart des bandits de grands chemins, les 4 mousquetaires détenaient également une quantité importante de drogues.

Interrogés, les deux premiers, Armel et Alex, tous-deux des repris de justice, sont passés aux aveux : « je suis là parce que j’ai cambriolé une maison. On m’a arrêté », déclare Armel. « J’ai volé », confie Alex. Les deux autres membres du gang ont nié tous les faits en bloc.

Le commandant de brigade, l’adjudant-chef major a profité de la situation pour sensibiliser sur les méfaits de la consommation de la drogue et a appelé les populations à plus de collaboration pour des actions encore plus efficaces.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer