Economie

Cameroun: 100 milliards effectivement payés aux prestataires de l’État

Ces paiements autorisés par le président de la République pour les exercices 2018 et antérieurs ainsi qu’une partie de 2019, devraient se poursuivre, ce qui aidera à la relance de l’économie et la sauvegarde de l’équilibre dans l’exécution du budget des exercices 2020 et suivants, selon un communiqué du ministre des Finances.

La promesse a donc été tenue, pourrait-on dire. Le 29 janvier dernier, le ministre des Finances annonçait, sur « très hautes directives du président de la République », le déblocage d’une enveloppe totale de 100 milliards de FCFA au profit des opérateurs économiques prestataires de l’État. Ces paiements ont donc été effectifs. Selon un communiqué du MINFI, Louis Paul Motaze, informe qu’« en exécution des très hautes directives du président de la République, le ministre des Finances a procédé tout récemment à la mise en paiement d’une somme globale de 100 milliards de FCFA au titre de l’apurement de la dette intérieure. Les paiements constitués en grande majorité des dépenses des prestataires, concernent les exercices 2018 et antérieurs ainsi qu’une partie de 2019 ».

Aussi, « le ministre des Finances informe les opérateurs économiques que le président de la République les remercie pour toute la patience dont ils ont fait montre et la confiance qu’ils continuent d’accorder à la signature de l’Etat, malgré un contexte particulièrement difficile. Le Chef de l’Etat les rassure et réitère sa détermination à rester à leur écoute en poursuivant le règlement de leurs créances sur l’Etat, ce qui aidera à la relance de l’économie et la sauvegarde de l’équilibre dans l’exécution du budget des exercices 2020 et suivants ».

Lire aussi
Cameroun, Alerte! le Port de Douala au bord de la congestion

S’agissant des détails de ces paiements, le MINFI précise que 3,5 milliards de FCFA ont été payés à la Trésorerie de Bafoussam ; 03 milliards à Bamenda ; 02 milliards à Bertoua ; 2,5 milliards à Buea ; 02 milliards à Douala ; 02 milliards à Ebolowa ; 03 milliards à Garoua, 03 milliards à Maroua ; 02 milliards à Ngaoundéré ; 500 millions à Nkongsamba ; 3,5 milliards à Yaoundé. Au total, 27 milliards ont été payés dans les trésoreries générales, 13 milliards dans les paieries spécialisées et 60 milliards dans la paierie générale du Trésor.

Comme l’indiquait le MINFI, « ces paiements participent de la volonté du gouvernement de poursuivre l’assainissement des finances publiques et de réduire progressivement les délais de paiement, afin de les contenir dans les 90 jours après ordonnancement, conformément aux directives de la Cemac ».

Pour rappel, au cours de la 126ème session ordinaire de son Assemblée générale, tenue à Douala le 21 juin 2018, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) avait révélé que les entreprises réclamaient au gouvernement camerounais une dette d’un peu plus de 700 milliards de FCFA.

Lire aussi
Cameroun: Voici pourquoi Célestin TAWAMBA s'acharne sur le DG des impôts

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer