Economie

Budget 2021 du Cameroun: 464,842 milliards pour densifier le réseau routier

Dans l’enveloppe budgétaire défendue le 30 novembre dernier à l’Assemblée nationale par Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux publics, 306,300 milliards en investissement et 58,542 milliards de FCFA en fonctionnement dans lequel 45 milliards de FCFA sont réservés au Fonds routier.

C’est sans surprise. Le ministère des Travaux publics conserve son leadership en termes de dotation budgétaire pour l’exercice 2021, si l’on s’en tient à l’enveloppe défendue par Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux publics, le 30 novembre dernier à l’Assemblée nationale. Le MINTP a donc présenté une enveloppe de base chiffrée de 464,842 milliards de FCFA dont 306,300 milliards en investissement et 58,542 milliards de FCFA en fonctionnement, dont 45 milliards de FCFA réservés au Fonds routier.

Par grandes masses, cette enveloppe est répartie comme suit : 406,3 milliards du budget d’investissement public dont 262,3 milliards de FCFA en ressources extérieures ; 144 milliards de FCFA en ressources internes ; 45 milliards de FCFA du PLANUT ; 23 milliards de FCFA des contreparties en dépenses réelles ; 3,5 milliards de FCFA des contreparties en taxes et droits de douanes ; 12 milliards de FCFA en ressources transférées et 60,5 milliards de FCFA en ressources internes ordinaires.

Lire aussi
Mairie de Yaoundé : l’enveloppe budgétaire pour 2021 s’élève à 32 milliards de nos francs

Pour le budget de fonctionnement, avec une dotation de 58,542 milliards de FCFA, 45 milliards de FCFA seront alloués au Fonds routier. Pour les dépenses courantes avec une enveloppe de 13,542 milliards de FCFA, les salaires se verront alloués un montant de 5,263 milliards de FCFA, pendant qu’un montant de 0,272 milliard de FCFA sera réservé aux bourses et stages, 0,702 milliard de FCFA au paiement des factures d’eau, électricité et téléphone, pendant que 7,305 milliards de FCFA iront aux dépenses des biens et services. Il faut préciser qu’en termes de priorités pour l’année 2021, le gouvernement envisage la réception de 98 kilomètres, au titre des autoroutes Yaoundé-Douala (phase 1) et Kribi-Lolabé ; 423 kilomètres de nouvelles routes bitumées ; 472 mètres linéaires d’ouvrages d’art construits et 532 mètres linéaires d’ouvrages d’art réhabilités.

Lire aussi
Cameroun : Paul Biya ordonne de surseoir aux droits de douane sur les téléphones importés

Il est également attendue le démarrage de la construction de certaines routes emblématiques et ouvrages d’art. Notamment, la route Ebolowa – Akom II-Kribi ; les routes communales de Meyomessala ; les ponts sur la Dja à Assock et sur la Lobo à Ngala, dans le cadre l’aménagement des voies d’accès au barrage de Mekin ; l’entretien de la route Mbalmayo-Sangmélima ; la poursuite de la construction du pont MIZAO à Maroua et le parachèvement de la route Maroua-Mora. En rappel, pour l’année 2020, le MINTP a réceptionné: 145,42 km de nouvelles routes bitumées; 1738 ml d’ouvrages d’art construits; 65 km de routes bitumées réhabilitées; 1502,64 ml d’ouvrages d’art réhabilités; 2446,6 km de routes entretenues. Au 31 décembre 2020, il est escompté la livraison de 487,72 km sur un objectif annuel prévu de 350 km.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page