Sport

Bras de fer LFPC-FECAFOOT : le Ministre des Sport et de l’éducation Physique prend position

En attendant la sentence du TAS qui va se prononcer en dernier ressort, le Ministre des sports et de l’Education Physique Narcisse Mouelle Kombi, vient de prendre position sur un nouveau bras de fer qui oppose la Fecafoot à la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) que préside Pierre Semengue.

Le Ministre du sport a décidé ce lundi 28 septembre 2020, de mettre sur pied, un groupe de travail ministériel chargé du suivi de l’application diligente de la sentence du TAS. Présidé par le Secrétaire Générale du Ministère des Sports et de l’Education Physique, ce groupe de travail a 15 jours, après son installation, pour collecter, examiner et harmoniser les propositions formulées en vue de faciliter la reprise des championnats professionnels de football et la participation des clubs locaux aux compétitions interclubs de la CAF.

En guise de rappel, il faut dire qu’à l’issue des réunions de son comité exécutif et de son Assemblée générale tenues en fin de semaine dernière, en lieu et place de l’application in extenso de la sentence, la FECAFOOT en a décidé autrement. Elle a accordé par dérogation spéciale au Président de de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, 08 mois supplémentaires de gestion, plus un Secrétaire Général et un Directeur Administratif et Financier nommé par le Président de la FECAFOOT Seydou Mbombo Njoya. On peut dire qu’en quelque sorte, la Fécafoot a décidé de reprendre le contrôle de la LFPC en y nommant un SG et un DAF. Pierre Semengue fraîchement réhabilité par une sentence du TAS.

Lire aussi
Organisation du CHAN : Le Cameroun est prêt

Le Général de corps d’armée en deuxième section et non moins Président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, pour sa part n’entend pas se faire berner par sa tutelle d’autant plus qu’il est en position de force, avec cette décision du TAS, qui en fait est une sentence exécutoire, dont on ne peut surseoir en cas d’appel comme c’est le cas actuellement Comme quoi cette affaire LFPC-FECAFOOT s’avère être une patate chaude entre les mains du Ministre Narcisse Mouelle Kombi.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page