Biyemassi: Un coup de gourdin mortel pour une dette de 25 000 FCFA

Biyemassi

Le quartier Biyemassi à Yaoundé a été le théâtre d’un drame horrifiant vendredi dernier. Un mécanicien respecté, affectueusement appelé « Lovers », a perdu la vie de manière tragique après avoir reçu un coup de gourdin à la tête de la part d’un collègue. Tout cela à cause d’un désaccord sur une dette de 25 000 FCFA.

Les circonstances de la tragédie

Le drame a eu lieu dans le garage où « Lovers » travaillait depuis des années, situé près de Biyemassi-carrefour, derrière la « Mobil ». La victime, âgée d’une trentaine d’années, a succombé à ses blessures peu après son arrivée aux urgences de l’hôpital Central de Yaoundé. Le coup à la tête a provoqué une hémorragie mortelle, avec du sang coulant des oreilles et du nez. Pour en savoir plus sur ce sujet, continuez à suivre les mises à jour sur 237online.com.

Des minutes fatidiques

Selon les témoignages sur 237online.com, le drame a éclaté peu après que « Lovers » ait rendu les clés d’une voiture réparée à son propriétaire. Son collègue l’a alors violemment interpellé pour lui réclamer son argent. Après une première altercation, on pensait que le calme était revenu, mais une attaque surprise a mis fin à la vie de « Lovers ».

Un différend financier fatal

La discorde portait sur une somme de 50 000 FCFA reçue à la suite de l’achat d’un moteur de voiture par un client. L’accord était que chaque homme recevrait 25 000 FCFA après la réalisation du travail. Malheureusement, le partage de cette somme est à l’origine de la tragédie qui s’est ensuivie.

La suite des événements

Après le drame, le présumé assassin a réussi à prendre la fuite. La famille et les proches de « Lovers » sont, quant à eux, en état de choc. La victime a été enterrée dans son village natal à Dschang, laissant derrière lui une épouse et trois enfants, dont un de moins d’un an.

Ce tragique incident soulève de nombreuses questions sur la sécurité et la résolution pacifique des différends dans les espaces de travail au Cameroun. Pour en savoir plus sur ce sujet, continuez à suivre les mises à jour sur 237online.com.

Jean-Pierre Mbarga / 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *