Bill Gates plaide pour une renaissance de l’énergie nucléaire

Bill Gates

Bill Gates fondateur de Microsoft, a déclaré vendredi dans une interview au quotidien économique allemand Handelsblatt, que l’énergie nucléaire pouvait contribuer aux efforts de lutte contre le changement climatique et que son abandon compliquerait le problème de l’approvisionnement énergétique.

« En les fermant [les réacteurs nucléaires], il sera difficile de garantir la sécurité de l’approvisionnement énergétique et des prix bas [pour l’énergie] », estime Gates. « Nous ne devons pas exclure de solutions avant d’avoir testé les coûts et la fiabilité [lors du passage aux énergies renouvelables] », a-t-il déclaré.

« Les besoins en électricité vont fortement augmenter, car nous ne l’utilisons pas uniquement pour nos voitures et le chauffage de nos maisons, de plus nous devrons reconstruire de nombreuses usines », a noté le fondateur de Microsoft. Selon lui, de nouveaux réacteurs nucléaires plus sûrs pourraient contribuer à éviter une catastrophe climatique.

En effet, le milliardaire américain est sceptique quant à l’idée de construire de nouvelles centrales électriques au gaz. « Les crédits dédiés à la construction de nouvelles centrales électriques sont accordés pour 30 ou 40 ans, alors que l’Allemagne s’est engagée à devenir neutre sur le plan climatique d’ici 2045 », a-t-il rappelé, notant que pour atteindre cet objectif, le cycle de vie des nouvelles centrales électriques devrait être artificiellement raccourci. « Le gaz naturel n’est pas une véritable technologie de transition », a-t-il déclaré. Dans le même temps, il a reconnu que « le monde aura encore besoin d’un peu de gaz pour ramener les émissions à zéro ».

Face aux prix élevés de l’énergie, le fondateur de Microsoft a également mis en garde contre le danger d’un nouveau mouvement de protestation semblable à celui des « gilets jaunes ».

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *