AfriqueEconomie

Basculement du CFA à l’Eco : Marché de dupe que refusent en bloc les camerounais

La version Macron-Ouattara de l’Eco, la nouvelle monnaie qui remplacera le frs CFA, ne trouve pas un écho favorable au sein des populations camerounaises toutes obédiences confondues.

Le passage du frs CFA à l’Eco fait grand bruit. Les indiscrétions font état de ce que la CEMAC et la France ont conclu un accord visant à faire basculer le frs CFA vers l’Eco. Mais le bas qui blesse est que la nouvelle monnaie sera toujours liée à l’Euro sur la base d’une parité fixe, et le Compte de Réserve toujours logé au Trésor français. Toute situation qui du point de vue de nombreux camerounais, n’arrange rien. Pour eux, le basculement du frs CFA à l’Eco, dans cette version conçue par Macron et Ouattara n’est ni plus ni moins qu’un marché de dupe.

D’après l’économiste Edmond Kuaté, le débat sur la différence entre l’Eco et le frs CFA n’a véritablement pas lieu d’être, puisque c’est pratiquement la même monnaie. L’Eco version Macron, version Ouattara n’a techniquement aucune différence avec le frs CFA. On peut tout juste remarquer la réforme paramétrique qui a été faite. « On ne va plus cantonner 50% de nos réserves d’échange au Trésor français, puis on va retirer les cadres français qui avaient le droit de veto dans les instances décisionnelles de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale. Voilà les seules différences qu’il y a. le reste, c’est-à-dire la parité fixe, ça ne change pas. Puis la garantie de cette monnaie par la France, ça ne change pas non plus », affirme péremptoirement l’économiste. Un point de vue partagé par les camerounais de tout bord. Comme quoi « le bon sens est la chose la mieux partagé ».

De toutes les façons, cette réforme n’arrange pas non plus les autres pays membres de la CEDEAO, qui jusqu’aujourd’hui n’acceptent pas qu’il y ait une monnaie, et qu’au lieu que cela soit indexée sur un panier de devise notamment l’Euro, le Dollars, et autres, qu’elle ait une parité fixe avec l’Euro, et puis gérée par la Banque de France qui assure la convertibilité.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page