Société

Allaitement maternel : Ce lait au-delà de sa fonction nutritive est aussi une protection pour le nourrisson

Durant toute cette semaine dédiée à l’allaitement le publique et particulièrement les femmes vont être sensibilisés sur les bienfaits de ce mode d’alimentation du nouveau-né.

Le lait maternel est l’aliment idéal pour les nourrissons et les nouveau-nés. Il n’est comparable à aucun autre aliment, surtout pas au lait de vache, devenu l’aliment de substitution par excellence des mamans. Le Docteur Jean médecin biologiste confirme l’importance du lait maternel pour le bébé : « l’enfant tout petit n’a pas encore les anticorps et c’est à travers ce lait que maman, vacciné, passe ses anticorps à l’enfant, pour la protection, pour donner le temps à ce dernier de se prémunir après. »

Généralement la période de l’allaitement maternel dépend des coutumes. Mais sur le plan médical, il est conseillé d’allaiter le bébé jusqu’à quatre mois. « À quatre mois, le système immunitaire de l’enfant est déjà bien outillé pour pouvoir fabriquer ses propres anticorps, et au-delà de dix mois l’apport nutritionnel n’est plus équilibré. C’est pourquoi on demande de compléter ce lait-là par une alimentation qui est beaucoup plus riche en protéine et en éléments minéraux pour la croissance de l’enfant ».

Bon à savoir, avant quatre mois on peut associer au lait maternel d’autres aliments, parce que les bébés d’aujourd’hui pour emprunté au lexique du Dr Jean, ont vraiment faim, c’est-à-dire, les bébés peuvent pleurer toute la nuit parce que le lait maternel se trouve insuffisant. Mais le lait maternel à sa place parce que ça transfère les anticorps pour prévenir l’enfant. D’autres aliments qu’on apporte comme le lait artificiel, peuvent être considérés comme un bourratif, mais le lait maternel reste primordial pour la croissance et la survie de l’enfant, de par les anticorps que l’enfant reçoit de sa maman. C’est pour cette raison que lors de la grossesse, il y a beaucoup de vaccination comme le tétanos que la maman reçoit pour prémunir l’enfant.

Lire aussi
Amougou Belinga pris dans l’étau de la police camerounaise : interdit de sortir du territoire national, son passeport a été retiré

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus d’un millions et demi d’enfants à travers le monde pourrait être sauvé grâce à l’allaitement maternel.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page