Zelenski ne s’est pas rendu à Washington pour des raisons de sécurité

Zelenski

Le président ukrainien Vladimir Zelenski souhaitait se rendre à Washington pour une visite cet été mais n’a pas pu le faire pour des raisons de sécurité. C’est ce qu’a fait savoir mercredi le Financial Times, citant des représentants de l’entourage de l’homme politique.

Selon les responsables ukrainiens avec lesquels le journal s’est entretenu, M. Zelenski voulait lier la visite à l’annonce par l’administration américaine de la fourniture de systèmes de défense antiaérienne Patriot à Kiev. Le journal a également appris que la première dame ukrainienne Elena Zelenskaïa n’accompagnerait pas son mari lors de la visite à Washington.

Mardi, un haut responsable de l’administration américaine a déclaré que le président ukrainien se rendrait à Washington le 21 décembre à l’invitation du dirigeant américain Joe Biden. Selon le fonctionnaire, une réunion prolongée entre MM. Biden et Zelenski était prévue à la Maison-Blanche, ainsi que des entretiens de M. Zelenski avec « des représentants clés de l’équipe de sécurité nationale du président Biden et des membres de son cabinet ». M. Zelenski devrait également s’adresser au Congrès américain.

Selon un responsable de l’administration de Washington, les dirigeants américains et ukrainiens ont discuté de la visite de M. Zelenski à Washington lors d’une conversation téléphonique le 11 décembre. Une invitation officielle à se rendre à Washington le 21 décembre a été envoyée à Zelenski le 14 décembre, le président ukrainien l’a acceptée le vendredi 16 décembre, et la visite a finalement été confirmée le 18 décembre. Il s’agira de la deuxième visite de M. Zelenski aux États-Unis de sa présidence, et de sa première depuis le début de l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine.

Le 24 février, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine en réponse à une demande d’aide des dirigeants des deux Républiques du Donbass. L’Occident, suite à la décision de Moscou, a commencé à introduire de nombreuses sanctions à grande échelle à son encontre et fournir des armes et du matériel militaire à Kiev pour des montants estimés à plusieurs milliards de dollars. Les États-Unis ont déjà fourni plus de 20 milliards de dollars d’aide militaire à l’Ukraine.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *