Washington maintiendra sa pression sur l’Opep pour faire baisser les prix du carburant

Opep

Les États-Unis envisagent de continuer d’exercer une pression sur l’Organisation des pays-exportateurs de pétrole (Opep) afin d’obtenir la réduction des prix du carburant sur le marché mondial, a déclaré ce mardi la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki lors d’un point de presse.

Elle a fait savoir que le conseiller du président américain Jake Sullivan avait évoqué la question de la réduction des prix du carburant lors des négociations avec d’autres pays. « Notre équipe à la sécurité nationale continuera, bien sûr, d’exercer une pression supplémentaire sur l’Opep« , a-t-elle dit.

Jen Psaki a confirmé que le président américain Joe Biden soulignerait, lors de son prochain déplacement en Europe, « la préoccupation [des États-Unis] pour les problèmes dans les chaînes de livraisons de pétrole« .

En ce qui concerne le marché américain, la porte-parole de la Maison-Blanche a indiqué que, malgré la croissance de l’offre, les prix continuaient d’augmenter ces derniers mois.

Les ministres des pays de l’Opep+ ont décidé lors de la réunion du 4 octobre de continuer d’augmenter la production de 400.000 barils par jour en novembre. Par conséquent, la réduction de la production par rapport au niveau de base sera à hauteur de 4,559 millions de barils par jour en octobre et de 4,159 millions de barils par jour en novembre.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *