International

Washington et ses alliés élaborent des sanctions contre Minsk (département d’Etat)

L’administration américaine mène des consultations avec ses partenaires européens sur l’imposition de nouvelles sanctions contre Minsk en raison de la crise migratoire. C’est ce qu’a déclaré lundi le porte-parole du département américain d’Etat, Ned Price, lors d’un point presse.

« Comme j’ai déjà dit la semaine dernière, nous préparons de nouvelles restrictions avec nos partenaires européens pour tenir le régime du président biélorusse Alexandre Loukachenko pour responsable de ces opérations hybrides », a-t-il fait savoir. Selon le porte-parole, les États-Unis et leurs alliés « continueront à faire la pression » sur les autorités de Minsk.

Selon Ned Price, les États-Unis demandent à Minsk de « mettre immédiatement fin à la campagne visant à créer des conditions propices au flux de migrants à travers la frontière ». « Nous continuons à faire pression sur le régime d’Alexandre Loukachenko et nous n’affaiblirons pas nos appels à la responsabilité pour Minsk », a-t-il noté.

Pour rappel, la crise migratoire à la frontière de la Biélorussie avec la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, où des migrants sans papiers étaient entrés depuis le début de l’année, s’était aggravée le 8 novembre. Plusieurs milliers de personnes se sont approchées du côté biélorusse de la frontière polonaise et ne quittent pas la zone frontalière, certains d’entre eux ont tenté d’entrer en Pologne en cassant la barrière de fil barbelé. Les pays de l’UE accusent Minsk d’une escalade délibérée de la crise et appellent à imposer des sanctions. Le président de la Biélorussie Alexandre Loukachenko a déclaré que dans cette situation les pays occidentaux eux-mêmes étaient à blâmer, à cause des actions qui poussent les gens à fuir la guerre.

237online.com

Please follow and like us:
8k
fb-share-icon13589
251k
Pin Share20
Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Twitter251k
Facebook14k
RSS15k
Follow by Email8k