Visage du Cameroun : le tableau dithyrambique d’un diplomate en fin de séjour

Stéphane Doppagne au Cameroun

Stéphane Doppagne l’Ambassadeur du royaume Belgique au Cameroun, puisqu’il s’agit de lui, décrit le Cameroun comme un pays de merveille qu’il n’oubliera jamais.

C’est avec beaucoup de regret que l’Ambassadeur de Belgique Stéphane Doppagne accrédité au Cameroun, quitte le triangle national, après quatre ans de mission. Certes il est allé dire au revoir au Chef de l’Etat camerounais, le mercredi 15 juillet 2020, mais c’est avec un cœur meurtri que le diplomate belge quitte le pays.

Ce n’est pas excessif de le dire si l’on s’en tient à sa déclaration au sortie de l’entretien qu’il a eu avec le Président Paul Biya. Au-delà de l’aspect diplomatique avec tout ce qu’il comporte Stéphane Doppagne a adoré le Cameroun, un pays très attrayant et aux multiples facettes. En somme il a fait la découverte de l’Afrique en miniature.

Pendant sa mission au Cameroun, le diplomate belge a découvert et apprécié la diversité de l’Afrique en miniature. « J’ai gardé plusieurs très bons et grands souvenir du Cameroun. Le premier qui me vient à l’esprit c’est évidemment l’accueil dont le Cameroun et sa population ainsi que ses dirigeants ont toujours fait preuve à mon égard. Je peux être reçu sans délai lorsque j’ai demandé l’audience… J’ai découvert un pays qui avait un niveau de développement important, beaucoup d’atouts au niveau africain.

Je venais d’autres pays africains qui n’avaient pas ses atouts, en tout cas qui n’était pas au niveau de développement atteint par le Cameroun à l’heure actuel. Un pays extrêmement divers que ce soit en terme de population avec plus de 200 ethnies différents, qui sont toutes effectivement très différente.

Quand vous débarquez du train à NGaoundéré, vous avez l’impression d’être dans un autre pays. Ça c’est très remarquable. Et une diversité aussi biogéographique puisque liée à un environnement très varié du nord au sud, de l’est à l’ouest qui nous rappelle que le Cameroun est l’Afrique en miniature », dixit l’Ambassadeur de Belgique en fin de séjour.

One thought on “Visage du Cameroun : le tableau dithyrambique d’un diplomate en fin de séjour

  1. Il n’a que les camerounais eux-mêmes pour ne pas s’en rendre compte, eux qui par mauvaise foi politique décrivent de plus en plus leur pays comme un enfer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *