Politique

Vallée du Ntem: Le Pagne du Ngondo 2019 attaché autour de la Paix

Lancées le 03 novembre dernier à Ambam, les activités de l’édition 2019 de la grand-messe culturelle du peuple Sawa sont en phase avec l’harmonie et le vivre-ensemble au sein des communautés vivant dans ce département, et au Cameroun.

La minute de silence observée à l’entame des travaux, en hommage aux disparus de la crise anglophone, des exactions de Boko Haram et des éboulements de terrain de Bafoussam était déjà fort éloquente. Le peuple Sawa dont les ancêtres se sont ouverts aux autres communautés et race, n’a jamais déteint de son hospitalité et de son ouverture. Ceux de la Vallée du Ntem, bien que vivant loin de la côte, n’entendent pas ramer à contre-courant. A l’occasion du lancement officiel des activités du Ngondo 2019 sous le signe de « Mussango » (« La paix »), les « muna Sawa » de ce département ont signifié leur intérêt et leur volonté de se constituer en « Mendiants de la Paix » au Cameroun.

Après avoir consacré la première partie des échanges au briefing de l’historique du « Ngondo » dont l’édition 2019 cette année se déroule du 03 novembre au 1er décembre ; un temps d’honneur a été voué à l’état de la paix au Cameroun. Et les principales résolutions étaient en fait des invites non seulement à l’homme de la côte en particulier, mais aussi à tous les autres camerounais en général, à développer des valeurs qui favorisent la paix. « Si nous voulons la paix, c’est nous qui devons la construire », a dit monsieur Elong Patrice, le Chargé de Communication de la Communauté Sawa dans la Vallée du Ntem. « A compter de ce jour, il faut que nous soyons non seulement entre nous, mais aussi avec les autres communautés », a-t-il exhorté.

Lire aussi
Cameroun – en attendant le remaniement... Eyébe Ayissi, Une catastrophe pour le Rdpc

En effet, « nos ancêtres ont vu le mal qui sévit aujourd’hui notamment dans les Régions du Nord-Ouest, Sud-ouest, Sud-ouest, et les récents glissements de terrain de Bafoussam. Il est donc temps que nous nous reconnaissions dans l’appel lancé par le Chef de l’Etat qui fait de nous tous, « les mendient de la paix » et sans cette paix notre pays ne peut atteindre les objectifs de l’émergence », a expliqué le Président du Comité d’organisation du Ngondo 2019, Vallée du Ntem, Monsieur NAMBANDA ELAME David. « Le thème de l’an passé, a-t-il poursuivi, était « Un peuple, une Nation » comme pour dire que toutes les toutes entités de notre nation devraient s’accorder et cet accord n’est donc pas possible sans la paix ; cette année donc les ancêtres ont voulu placé le Ngondo sous le signe de « La Paix ». Nous voulons que prions d’autres ethnies et communautés, les Ntoumou, Mvaé, Bulu, Bamiléké, Nordistes, Bamoun, etc. que nous prions à Dieu qui est la Paix d’instaurer la paix dans notre pays, et que toutes tribus de notre Nations s’ouvrent et s’acceptent ». Comme pour tirer son épingle du jeu, c’est sous le signe de la paix que le peuple Sawa place les activités du Ngondo 2019.

Lire aussi
Cameroun: La famine menace les populations de la Vallée du Ntem

Dans la Vallée du Ntem, sont prévus des séances d’investissement humain à Ambam et à Kyé-Ossi, des visites et remises de Dons aux malades, un match de football entre la communauté Sawa et une autre communauté, le défilé, un concours Miss Ngondo Vallée du Ntem, et une soirée, entre autre.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer