Société

Université de Yaoundé 1: un agent de la police du campus bastonne à mort un étudiant

Les faits remontent au 28 septembre 2018.

Agé de 20 ans l’étudiant de deuxième année en Biosciences, Valéry Rochinel Nguefack Zekeng ne reviendra plus au campus. Sa vie s’est arrêtée le 28 septembre dernier. Son père éploré raconte dans le numéro 2788 du quotidien Le Jour, les circonstances ayant conduit au décès de son fils. «Mon fils était normalement en train de faire cours lorsqu’il a été interpellé par un enseignant qui lui a demandé de retirer la casquette qu’il portait. L’enfant n’a pas obtempéré à l’immédiat. C’est ainsi que l’enseignant qui dispensait le cours a fait appel à la police du campus. Au moment où un agent de la police du campus est arrivé, il a trouvé que l’enfant avait déjà mis sa casquette dans le sac. Malgré cela, cet individu a sauté sur lui. Il l’a roué de plusieurs coups et l’enfant s’est évanoui. Avant l’arrivée de l’ambulance devant le transporter à l’hôpital, mon fils était déjà mort».

Témoignage du père de l’étudiant tabassé à mort à l’université de Yaoundé 1

Le père du défunt étudiant fait savoir qu’à la levée du corps qui a eu lieu au Centre hospitalier universitaire (Chu) aucun responsable de l’Université de Yaoundé 1 n’était présent. Des indiscrétions affirment que le Recteur de cette université d’Etat aurait bénéficié d’une évacuation sanitaire. La tragédie a eu lieu alors que celui-ci était déjà en Europe. «Depuis que ce drame a eu lieu, le vice-Recteur a pris une fuite en avant. Il est allé déposer une plainte contre un certain Njikam Mohamed pour violence mortelle sur un étudiant. Le vice-Recteur laisse croire dans sa plainte que cet agent n’était plus en service à l’Université de Yaoundé 1. Nous considérons que c’est une simple manœuvre dilatoire. Les responsables de l’Université doivent répondre de cet acte», a déclaré Me Clotaire Menkem avocat de la famille de la victime.

Valéry Rochinel Nguefack Zekeng a été inhumé le 12 octobre 2018 au village Baleveng par Dschang dans la région de l’ouest.

Commenter avec facebook

Source
Actu Cameroun
Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer