Un énorme python de 8 mètres délogé du plafond d’un immeuble à Douala

python géant

Stupéfaction dans le quartier Nkomba à Bonaberi après la découverte d’un mystérieux locataire clandestin : un serpent géant de 8 mètres qui vivait dans les combles d’un immeuble résidentiel ! Une présence asphyxiante qui avait transformé le quotidien des habitants en enfer…

Des nuits hantées par une présence inquiétante

Depuis plusieurs semaines, les résidents de cet immeuble situé à Bonaberi se plaignaient de ne plus trouver le sommeil, terrifiés par des bruits étranges et une atmosphère de plus en plus oppressante la nuit tombante.

Malgré les prières et les incantations pour chasser ce qui ressemblait à une manifestation démoniaque, le phénomène persistant poussait certains au bord de la crise de nerfs. Obligeant même plusieurs locataires à vouloir déguerpir au plus vite des lieux.

Un féticheur impuissant face à la malédiction

Exaspéré par la situation, le propriétaire de l’immeuble avait fini par faire appel à un marabout réputé dans le quartier pour identifier l’origine du mal et chasser cet esprit tapageur. Mais à peine commencé, le féticheur remballait prestement ses amulettes et herbes en déclarant forfait, effrayé par la force du mauvais sort.

Face à l’inefficacité des moyens traditionnels, la psychose atteignait son comble tandis que le bailleur s’arrachait les cheveux. D’autant que ses locataires les plus terrifiés menaçaient désormais de décamper sur-le-champ si rien n’était fait.

Stupeur : la découverte d’un boa géant !

C’est finalement en inspectant le plafond et les combles de l’immeuble que la sinistre vérité a éclaté au grand jour. Armés de lampes et de bâtons, des jeunes du quartier ont extirpé with stupeur un énorme python mesurant près de 8 mètres !

La bête prenait tout son monde de court en surgissant des hauteurs, provoquant moult hurlements et une panique générale dans la cour. Comment un tel mastodonte a-t-il pu se tapir si longtemps à l’intérieur du bâtiment sans que personne ne le remarque ? Le mystère demeure entier…

Un soulagement teinté d’appréhension

Si certains locataires sont soulagés d’être débarrassés de cette effroyable créature, d’autres demeurent sous le choc et peinent à se remettre de leurs frayeurs après des nuits entières à redouter le pire.

Difficile en effet de reprendre une vie normale en sachant qu’un tel prédateur vous rôdait juste au-dessus de la tête pendant des semaines. La peur d’en découvrir d’autres et le traumatisme cauchemardesque laissé par cette mésaventure risque de hanter longtemps les habitants.

Joël Mbida, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *