CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
4890
Actifs
2860
Guéris
1865
Décès
165
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 25 mai 2020
Politique

Un boycotteur après avoir chier dans l’isoloir, un électeur utilise les bulletins comme papier hygiénique

Un électeur a eu à l’outrecuidance poser cet acte ignoble dans un bureau de vote de l’Ecole Publique de Deido à Douala.

Le double scrutin législatif et municipal s’inscrira dans les annales comme le scrutin qui aura connu le plus de rebondissement et de controverse depuis l’avènement de la démocratie au Cameroun. Qu’il s’agisse des séparatistes du NOSO, des partisans, du boycott, ou des aigris du régime, chacun à mis du sien pour que cette consultation locale soit un échec, en dépit de la détermination des pouvoirs public. Mais pendant que certains camerounais ont brillé par leur absence dans les urnes, il y a un qui, en lieu et place du boycott a choisi de manifester autrement son désarroi. Il tout simplement eu l’idée géniale bien démentielle, de déféquer dans l’isoloir.

L’auteur de cette plaisanterie de très mauvais goût, faisait partie du premier contingent arrivé très tôt à l’école publique de Deido. Selon les témoignages d’un responsable de son bureau de vote il avait même été félicité pour sa promptitude. Ce monsieur est entré dans l’isoloir après avoir ramasser les bulletins des différents candidats qui se trouvait sur la table de vote. Il y a mis assez de temps puis est ressorti mettre son enveloppe dans l’urne avant de s’en aller. Comme les électeurs venait en conte goute, ce n’est que 30 minutes après son départ que le prochain électeur va se présenter. Une fois dans l’isoloir il lance un cri en ressortant. « Il y a les excréments partout dans l’isoloir ! » annonce-t-il aux officiels qui vont constater avec stupéfaction cette abomination. Ils n’ont pas eu à réfléchir pour comprendre que son auteur n’était nul autre que le précédant électeur qui est passé dans l’isoloir et qu’ils avaient eu à féliciter. Le comble de l’ignominie est que ce monsieur qui manifestement avait bien préparé son coup, avait déposé dans les urnes l’équivalent des cacas d’au moins trois personnes normales. En plus les bulletins de vote qu’il avait utilisé étaient éparpillés partout dans l’isoloir. Cet acte a eu pour conséquence direct de paralyser le vote pendant quelques heures…

Lire aussi
Cameroun - Commune de Diang: Alain Wilfried MENGANAS maintien son poste

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer