Sport

Tennis : Des trophées à la pelle pour deux gamines

Gloria Temgoua et Lorene Tadoum ont tout raflé à l’issue du tournoi Lumières de femmes qui a été organisé à Douala a l’occasion de la semaine internationale de la Femme de cette année 2022.

L’une, Gloria n’a que neuf ans, et l’autre Lorene n’est âgée que de 12 ans, mais leur talent a retenu l’attention de tous les amoureux de tennis pendant la semaine consacrée à la femme, dans une compétition organisée par la ligue régionale du Littoral au tennis Club de Douala. Le directeur du tournoi, Sylvio Demba, a décidé d’en faire un tournoi complet, en proposant aux dames inscrites, de nombreuses possibilités de participation. C’est ainsi que chaque dame avait le choix de participer à plusieurs catégories aussi bien dans leurs tranches d’âges que dans celles au-dessus, avec un bonus des catégories de doubles dames et doubles mixtes. Gloria Temgoua a donc été retrouvée chez les minimes (sa catégorie normale des 8 a 12 ans), puis chez les cadettes (13 -16 ans), dans la catégorie des seniors (17 ans – 35 ans) puis, dans le double dames qui était pourtant réservé aux plus de 40 ans. Cela a été aussi le cas pour Lorene Tadoum qui, malgré ses 12 ans, a plutôt choisi de s’inscrire chez les cadettes, les seniors et le double dames.

Chacune des deux gamines a lessivé les adversaires dans les catégories qui correspondent directement à leurs âges. En finale des minimes, Gloria Temgoua a infligé un cinglant sept jeux à zéro à son adversaire Gabriella Dombeu qui a terminé le match en larmes : « Cela fait trois fois qu’elle gagne en finale toujours avec un score aussi sévère. Je n’arrive pas à la jouer, alors que nous avons le même âge. La dernière fois, elle jouait les balles courtes et proches du filet, et cette fois, elle allongeait toutes les balles et les jouait en diagonale. Je crois qu’il me faut encore beaucoup d’heures d’entraînement pour que je sois à son niveau », nous a -t-elle promis, non sans des larmes toujours aux yeux. Lorene Tadoum a aussi été sans pitié pour son adversaire de la finale des cadettes.

Le score de neuf jeux à deux a sanctionné la partie, dans un match que la vainqueure a trouvé très facile : « je n’ai pas voulu passer trop de temps dans le court, car il y avait deux autres finales qui m’attendaient, puisque l’organisation a placé toutes les finales en ce dimanche (6 mars 2022, ndlr) ». Si Lorene Tadoum a perdu la finale de simple senior face à Doriane Nougui (9-4) qui a été la numéro deux nationale pendant un bon temps, c’est en double dames que les deux gamines en paire Temgoua -Tadoum ont fait la plus grosse sensation, en venant à bout de deux grandes dames Merabell- Wendji sur le score très tendu de 9 jeux à 8, après tie-break. Un match qui a retenu l’attention de tous les spectateurs du Tennis Club de Douala pendant plus de 90 minutes de jeu. Les deux gamines ont annoncé qu’elles s’inscriront dorénavant dans les tournois nationaux en catégorie senior. On les annonce déjà dans un tournoi international en Guinée Equatoriale pendant les congés de Pâques.

David Eyengue

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page