Sport

Gloria Temgoua, Vainqueure en double dames : Je suis très contente pour le 2e trophée

Ma finale de simple était un peu facile, même si mon adversaire a bien joué. Quand je menais 5-0, elle m’a dit que j’étais méchante, mais j’ai dit qu’on ne peut rien laisser, on doit gagner ses points en jouant.

La finale en double me rend plus fière, parce que nous étions menées dans le match après une baisse de régime, et que nos adversaires c’étaient nos mamans dont une championne du Cameroun. Le match a duré, mais nous avons gagné et nos parents étaient présents dans les gradins, fiers de nous accompagner. Réactions. Clarisse Temgoua, mère de Gloria « Une finale phénoménale » Cette année est particulière. Je tiens d’abord à remercier mon cher et tendre époux qui est le mécène de ce tournoi de tennis qui met les femmes en lumière. Nous avons vécu une finale phénoménale.

C’est comme si je découvrais encore ma petite princesse. Les mots me manquent pour qualifier les moments que nous avons partagé dans les gradins lors de cette finale de double dames. Des moments exceptionnels. J’étais toute en joie, je sautais partout quand elle faisait de beaux points, aujourd’hui, je viens de faire la confirmation que nous avons bien fait de se lancer dans ce projet qui est en marche.

Sinath Tadoum, la maman de Lorene « Le tennis va la préparer pour son futur » J’ai trois filles que j’ai emmenées au tennis depuis des années. Les deux plus grandes sont dans un tournoi en Afrique du Sud en ce moment, et Lorene assure la relève au pays en remportant des trophées. Ses performances vont galvaniser ses deux grandes sœurs qui sont en ce moment à l’étranger. Comme pour ses aînées, j’ai choisi le tennis pour que Lorene prépare elle-même son futur. C’est une manière de les rendre indépendantes. Même si elles sont toutes nées à l’étranger, au Canada et aux Etats Unis, j’ai préféré qu’elles viennent s’imprégner de leur culture camerounaise, car c’est toujours très important de savoir d’où on vient.

Lorene Tadoum, vainqueure en simple cadette et en double dame « J’ai trouvé ma partenaire du double » J’ai perdu une finale devant ma grande sœur Doriane Nougui, mais je suis contente d’avoir bien joué. Pour la finale gagnée devant Gabriella, j’ai bien géré mon jeu en lui remettant les balles, espérant qu’elle fera des fautes et c’est ce qui s’est passé. Le trophée qui me contente le plus, c’est celui que j’ai gagné en double avec Gloria. Je crois que nous formons désormais une bonne paire de double, et nous allons nous entraîner ensemble pour être encore plus efficaces dans les tournois à venir

Propos recueillis par D.E /online.com

Un commentaire

  1. Cette finale a été d’une grande facture et nous étions extrêmement heureux de voir les gamines s’exprimer de cette façon. Qu’elles continuent le meilleur est à venir. Bravo une fois de plus .

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page