Société

Société Nationale Camerounaise de l’ART Musical (SONACAM): le nouveau bureau exécutif en place

De l’avis du Ministre des Arts et de la Culture, Ismaël Pierre Bidoung Mkwapt, qui a apporté toute sa sollicitude dans l’organisation de l’Assemblée Générale Élective de la Société Nationale Camerounaise de l’ART Musical (SONACAM), la journée du 12 décembre restera une date historique pour le mouvement musical national.

Plus de plus de 3000 artistes de la catégorie B : Art Musical, Venu des dix Régions du Cameroun et de la diaspora ont pris d’assaut le Palais des Congrès de Yaoundé, pour choisir les nouveaux dirigeants qui vont conduire le destin de la corporation, notamment, les membres du Conseil d’Administration ; du Conseil de Surveillance ; du Comité d’Ethique et Discipline et d’Arbitrage ; de la Commission d’Identification, d’Admission et de la Classification ; et de la Commission de Contrôle des Programmes, des Musiques en ligne et de Répartition.

Au terme d’une journée marathon ponctuée de plusieurs articulations, le verdict des urnes est tombé tard dans la soirée, et les résultats solennellement proclamés par le jury. Pour l’essentiel, on retiendra que la présidence du Conseil d’Administration de la SONACAM revient à Ateh Francis Ngong (ATEH BAZOR). Sa liste est arrivée en tête avec 254 voix contre 185 pour son principal challenger Jean Pierre Essome. Ndedi Eyango Pierre Adolphe sera le Président du Conseil de Surveillance. Il a littéralement marché sur ses adversaires avec 340 suffrages exprimés. La présidente du Comité d’Ethique, de Discipline et d’Arbitrage sera assurée par Mouaha Epse Dikongo Marthe (DINALY) qui a eu le mérite de laisser sur le carreau Esso Essomba, Ze Bella Jean et bien d’autres. Ndoko Koum Louis Michel (LOUIS DE KUM) a été plébiscité à la tête de la Commission d’Identification, d’Admission et de Classification. Enfin le Président de la commission de Contrôle des Programmes, des Musiques en ligne et de Répartition revient à Atangana Francis Joël connu sous le pseudonyme de DJ BILICK.

Lire aussi
MINDCAF : Eyébé Ayissi reçoit en audience les responsables de GIZ et France Volontaires

Il faut dire que cette Assemblée Élective qui s’est achevé sans anicroche, avec l’appui remarquable d’ELECAM, est l’ultime étape d’un processus démarré le 24 octobre dernier par l’adoption, lors d’une Assemblée convoquée à cet effet, des textes fondamentaux que sont : les statuts, le règlement général, et le code électoral de la SONACAM. Le Ministre qui a adressé ses vives félicitations aux heureux vainqueurs, leurs a également demandé de ne pas céder au triomphalisme, d’autant plus qu’ils auront « la lourde et difficile tâche de transformer en expérience les doutes, les angoisse et les frustrations des artistes musiciens ». les féru de la musique camerounaise espère quant à eux que cette fois-ci sera la bonne, et que les artistes musiciens n’auront plus à se plaindre.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page