Scandale UBA: la Fécafoot éclaboussée par l’ouverture de comptes fantômes

Fecafoot

De nouveaux rebondissements dans les polémiques autour de la Fécafoot. Cette fois, il s’agit d’une enquête de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) sur des irrégularités dans l’ouverture de comptes bancaires au nom des joueurs de l’équipe nationale du #Cameroun.

Des comptes ouverts sans autorisation

Selon nos informations, la Fécafoot aurait procédé à l’ouverture de comptes à la banque UBA pour les Lions Indomptables, en vue du versement de leurs primes liées à la Coupe du monde 2022. Problème: cette démarche se serait faite sans l’accord ni l’autorisation préalable des joueurs concernés.

Le père de Choupo-Moting avait d’ailleurs pointé publiquement ce manquement dans une interview. Les joueurs n’auraient pas eu leur mot à dire dans le choix de leur banque, en violation de leurs droits.

Des pratiques illégales dénoncées

En ouvrant des comptes de cette manière via des responsables UBA complices, la Fécafoot aurait enfreint les règles de connaissance client (KYC) et la réglementation anti-blanchiment, d’après la COBAC.

L’instance de régulation bancaire a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ces pratiques illégales. Les joueurs lésés semblent décidés à ne pas en rester là et à aller au fond du problème.

Une énième affaire qui jette le discrédit sur la gestion calamiteuse de la Fécafoot, où les dérives financières se multiplient au détriment des joueurs. Alors que le football camerounais traverse déjà une crise profonde, ce nouveau scandale tombe très mal.

William ETOUNDI, 237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *