Afrique

RDC : L’UDPS donne 48 heures à Félix Tshisekedi pour retirer sa signature de l’accord sur le candidat unique

Après une réunion tenue ce lundi 12 novembre au siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti a officiellement rejeté la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’Opposition et exige le retrait de signature de Félix Tshisekedi.

C’est officiel. L’UDPS rejette le choix de la candidature commune de l’opposition opéré hier, dimanche à Genève, en Suisse. Dans une déclaration lue par son secrétaire général, Jean-Marc Kabund, le parti donne 48 heures à son président, Félix Tshisekedi pour retirer sa signature du compromis de Genève.

Depuis la désignation hier, dimanche 11 novembre, du candidat commun d’une partie de l’opposition, l’UDPS et l’UNC de Vital Kamerhe boudent ce compromis. Il s’est observé une manifestation, ce matin à Kinshasa, dans les états-majors de ces deux partis.

A Limete, au siège de l’UDPS, les combattants ont brulé des banderoles frappées à l’effigie de leur président, Félix Tshisekedi. A l’UNC, sur l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu, il y a eu des vives altercations entre les militants de l’UNC et ceux de l’Ecidé, parti du candidat désigné. Avant que la police ne s’interpose pour empêcher un débordement de la violence.

Dido Nsapu/MMC

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer