Pour pallier à une crise politique, le Royaume-Uni et Washington cherchent un ennemi extérieur

Londres et Washington

Le Royaume-Uni et les États-Unis vivent une crise politique intérieure et ils cherchent un ennemi extérieur pour détourner l’attention de leurs citoyens. Ils utilisent la situation en Ukraine pour atteindre leurs objectifs. C’est ce qu’a déclaré samedi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova dans une interview à la Radio de Russie.

« Il est bien prouvé qu’actuellement, la Grande-Bretagne vit une crise politique à l’épicentre de laquelle se trouve le premier ministre, a-t-elle déclaré. L’opposition demande sa démission. Ces derniers mois, nous voyons les médias britanniques se poser tous la même question : est-ce qu’il donnera sa démission? La même situation se déroule aux États-Unis. La cote de popularité du président américain a atteint son niveau le plus bas. La situation politique dans les deux pays est critique. Nous observons une rupture qui menace le pouvoir en place. Les États-Unis tour comme le Royaume-Uni ont besoin d’un ennemi extérieur. Et l’Ukraine tombe à point », a-t-elle conclu.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *