L’Occident provoque des tensions au moment où « toute étincelle » est dangereuse (Kremlin)

Dmitri Peskov

La publication erronée de l’agence Bloomberg sur l’invasion de la Russie en Ukraine démontre à quel point les tensions provoquées par l’Occident sont dangereuses. Telle a été l’opinion exprimée samedi par le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

« Il est peu probable que cela soit une provocation, il ne faut pas exagérer », a indiqué le porte-parole du Kremlin, en notant que l’agence elle-même avait déjà présenté ses excuses pour la fausse publication.

« Pourtant, une telle situation démontre à quel point les tensions qui règnent et qui sont provoquées par des déclarations agressives quotidiennes que nous entendons de Washington, des capitales européennes, de Londres sont généralement dangereuses. Car ce sont justement ces déclarations, la concentration de l’armée à nos frontières, le pompage quotidien de l’Ukraine avec des armes qui conduisent à des tensions où toute étincelle est dangereuse », a souligné M. Peskov.

Plus tôt, l’agence Bloomberg avait publié sur son site le titre « La Russie a envahi l’Ukraine », mais a reconnu son erreur et a supprimé la publication. L’agence a expliqué qu’elle préparait « des titres pour une variété de scénarios » et que le titre sur l’invasion russe de l’Ukraine a été publié par accident. Il est précisé que la direction de l’agence enquêtait sur la cause de l’incident.

Récemment, dans les pays occidentaux, ainsi qu’à Kiev, des déclarations se font entendre sur une éventuelle invasion russe de l’Ukraine. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov les a qualifiées d’escalade de tension inutile et sans fondement. Il a souligné que la Russie ne représentait de menace pour personne. Dans le même temps, Dmitri Peskov n’a pas exclu la possibilité de provocations pour justifier de telles déclarations et a averti que les tentatives de régler la crise dans le sud-est de l’Ukraine par la force auraient les conséquences les plus graves.

237online.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *