Port en eau profonde de Kribi : le site de Ngueme abritera le projet

Il a été visité avant-hier par le nouveau directeur général de l??Autoritaire portuaire nationale en visite dans la localité. Hier sur le site portuaire de Bota (Limbé), armateurs, manutentionnaires et responsables du port s??activent. Plusieurs bateaux ont accosté. Ils viennent et repartent au Nigeria et en Guinée équatoriale principalement. Bien sûr, ils sont bondés de marchandises que

les dockers s??emploient à décharger. Le port ne grouille pas de monde, mais il y a une activité économique certaine. A Tiko, c??est pareil. Des exploitants asiatiques veillent sur l??embarquement d??un cargo de poissons. Des monticules de sables sont visibles sur le quai. Ils son prêts à l??exportation vers la Guinée équatoriale. Au port de Tiko, les voyageurs embarquent aussi pour Calabar ou Malabo. Ici comme à Bota, le flux économique attendu n??est pas à la hauteur du potentiel existant. C??est la réalité vécue mercredi dernier par Josué Youmba, en visite sur les sites. Le nouveau directeur général de l??Autorité portuaire nationale a entamé une tournée qui va le conduire sur les différentes installations portuaires du Cameroun. Objectif : apprécier le traintrain quotidien ici et là, écouter les opérateurs afin de formuler les propositions adéquates en tant que régulateur et institution chargée de la mise en place de la politique portuaire nationale. Les ports de Tiko et de Bota ont longtemps souffert de baisse d??activité à cause de peu d??intérêt à eux accordé du fait de la concentration de plus de 95% de trafic à Douala. Résultats, sur ces sites, très peu d??investissements ont été faits. Il est question maintenant pour l??équipe actuelle de l??Autorité portuaire nationale de donner une nouvelle impulsion et une vision opérante pour redynamiser le secteur portuaire Josué Youmba a, avant tout, tranquillisé les populations de Limbé au sujet du projet du Port en eau profonde de Limbé. Contrairement aux inquiétudes et appréhensions des populations, le directeur général a réitéré que le projet n??est pas enterré. Il est même avancé dans la mesure où les études de faisabilité réalisées en 2002 ont été actualisées et devront être restituées et validées au courant du mois d??août prochain. Après, l??Etat se lancera dans la mobilisation des fonds nécessaires pour la construction du port. Le port en eau profonde de Limbé aura pour vocation de capter le trafic en direction de Nigeria qui est, faut-il le rappeler, un marché de 200 millions d??habitants. Le site de Ngueme, devant abriter le projet a aussi été visité par le DG. Le site a des atouts naturels réels pouvant accueillir les navires à grands tirant d??eau. La visite a continué hier au port de Douala, des séances de travail ont eu lieu avec les opérateurs portuaires. La semaine prochaine le DG et sa délégation mettront le cap sur Kribi.
Jeanine FANKAM, CT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *