International

Plan de relance européenne post-Covid-19 : le satisfecit du Président Emmanuel Macron

Après 4 jours d’intenses négociations et tractations le couple franco-allemand et les pays du frigo, ont pu trouver un compromis sur le plan de relance européen. Au sortie de cette assise, c’est un Président français visiblement heureux qui s’est confié à RFI.

Tout est bien qui finit bien, pourrait-on dire du sommet de l’Union Européen qui vient de s’achever à Bruxelles. Mais il en aura fallu du temps, quatre jours et quatre nuits, pour que les 27 Etats tombent d’accord enfin sur un plan de relance post-Covid-19 de 750 milliards d’euros. Le moins qu’on puisse dire c’est que ça n’a pas été simple entre les deux camps qui semblait inconciliable. D’un côté le couple franco-allemande uni autour d’un endettement commun, de l’autre les cinq pays frigo à savoir le Pays-Bas, le Danemark, l’Autrice, la Suède et la Ferland qui demandaient une part moins grande de subvention non remboursable par les Etats. Des 500 milliards initialement prévus on est passé à 390 milliards. Le reste se sera des prêts. Mais pour parvenir à ce compromis, les négociations se sont poursuivis jusqu’au petit matin. Autour de 6 heure de ce matin le Président Macron s’est exprimé. Malgré la fatigue perceptible, il était heureux et satisfait de ce dénouement.

Emmanuel Macron : « le plan de relance fondé sur cette solidarité européenne, c’est un changement historique de notre Europe et de notre zone Euro. C’est la première fois que nous mettons en place cette capacité budgétaire commune à ce niveau-là, en la basant sur une capacité d’endettement communs pour des projets nouveaux, et en dessinant les perspectives de nos sources budgétaires propres additionnelles. C’est un objectif de solidarité et de responsabilité, puisqu’il y a un échéancier de remboursement qui est prévu, parce qu’il ne s’agit pas que tout ça repose sur des générations futures uniquement. Donc c’est une volonté d’investir ensemble, c’est ce qui nous permettra de faire face aux défis social-économiques mais aussi écologiques de notre Europe ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page