International

Paris appelle à la modération et au dialogue au Kazakhstan

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a appelé les parties à la crise au Kazakhstan, dont les soldats de la paix de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) à la modération et au lancement d’un dialogue afin de surmonter une crise provoquée par les troubles dans la république.

« Les événements de la nuit sont extrêmemement préoccupants […]. Nous appelons toutes les parties, qu’elles soient au Kazakhstan ou dans le cadre de l’OTSC, à la modération et à l’ouverture d’un dialogue », a déclaré le chef de la diplomatie française« , a-t-il déclaré aux journalistes ce jeudi.

Lire aussi
Des terroristes sont directement impliqués dans les émeutes au Kazakhstan (Tokaïev)

Pour rappel, des contestations ont commencé le 2 janvier dans les villes de Janaozen et d’Aktaou dans la région de Manguistaou (sud-ouest du Kazakhstan) suite aux manifestations contre la hausse des prix du gaz naturel liquéfié. Deux jours après, des émeutes se sont propagés sur Almaty (sud-est) et d’autres villes du pays. Des affrontements avec la police on fait des morts et plus d’un millier de blessés dans les deux camps. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a annoncé l’état d’urgence de deux semaines sur tout le territoire du pays et a demandé de l’aide à l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC). Des unités des forces de maintien de la paix ont déjà entamé des opérations au Kazakhstan.

Lire aussi
Irak: un juge anti-drogue assassiné en pleine rue

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page