International

Paradoxe du panafricanisme et religions Abrahamiques

Si nous allons sur la base que la spiritualité est le socle de tout un peuple, alors les religions du monothéisme abrahamiques sont un mal pour l’Afrique.

Nul ne peut donc prétendre être panafricaniste en étant dans ces religions importées, car on ne peut être pour la liberté des peuples en même temps pour l’embrigadement de ces peuple.

Or c’est le gros mal donc l’Afrique soufre, nous avons certains chefs d’État et intellectuels panafricaniste selon leurs dires, mais qui sont en même temps chrétiens, musulman, sans compter ces sectes pernicieuses occidentaux.

Être panafricaniste et adeptes d’une religion importé, c’est avoir un pied appuyé sur l’accélérateur et en même temps l’autre sur le frein du développement de l’Afrique.

Ces religions sont un frein pour le développement de l’Afrique, car l’on ne peux avoir une économie libre si l’on n’est pas politiquement libre, et l’on ne peut être politiquement libre, si l’on n’est spirituellement libre, ce qui revient que la spiritualité est le socle de tout un peuple.

Ces religions abrutissent et endorment les africains.

  • elle font croire aux africains que la vie ne vaut pas grand chose sur terre, mais plutôt dans un paradis que personne n’y est jamais aller.
  • elles font croire aux africains qu’il y’a dieu appelé Jéhovah le dieu d’Israël qui est maitre de leurs vies, qui les protège, ceci amène les africains à ne pas se développer économiquement et militairement pour pouvoir se défendre contre les fondateurs de ces religions quant ils viennent les piller.

Prenons le cas LAURENT GBAGBO

Lorsque LAURENT GBAGBO était attaque par les occidentaux, l’on a vu son entourage et lui-même prier en invoquant le seigneur des armés le dieu d’Israël, mais l’on n’a pas vue ce seigneur des armés stopper les chars français de bombardement le palais présidentielle d’où était le président LAURENT GBAGBO et son entourage qui l’appelait au secours, tout simple parce qu’il n’existe pas.
Si au lieu de prier le seigneur des armés le dieu d’Israël, la cote d’Ivoire avait été armée comme la Corée du nord ou l’Iran, l’ennemi allait réfléchir deux fois avant de l’attaquer.

Alors il est temps que tous ceux qui pensent être panafricaniste reviennent sur terre, car c’est un paradoxe notoire d’être panafricaniste et adeptes des religions abrahamiques en même temps.

NYOBE, Man Pan

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer