CORONAVIRUS AU CAMEROON
Confirmés
12592
Actifs
2179
Guéris
10100
Décès
313
Source : MINSANTE Cameroun -
Mise à jour : 29 juin 2020
Politique

Opposants incarcérés au Cameroun : Yaoundé défend sa ligne de défense à l’international

Alors que le statu-quo persiste dans la procédure judiciaire engagée contre Maurice Kamto et les 157 autres personnes détenues suite aux « marches blanches » du MRC, le gouvernement camerounais s’active à l’international, et laisse entrevoir sa ligne de défense.

Depuis la prison principale de Nkondengui, où il passait le 15 avril son 78e jour de détention, Maurice Kamto a adressé une lettre à ses compagnons de lutte, détenus à la prison centrale voisine. Dans cette missive abondamment relayée sur les réseaux sociaux, le leader du MRC dénonce « la détention arbitraire » dont lui et ses co-détenus font l’objet, et accuse certains magistrats d’avoir un « engagement partisan et un parti-pris politique ».

« J’ai fait savoir, à travers nos avocats, ma disponibilité à discuter avec Paul Biya pour solder le passif du scrutin présidentiel du 7 octobre 2018 et jeter les bases sérieuses et crédibles d’un nouveau départ politique », écrit Maurice Kamto, qui continue de clamer sa victoire à ladite élection.

Lire aussi
Cameroun: Sam Séverin Ango quitte le Mrc, déçu par le boycott des élections législatives et municipales par Maurice Kamto

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer