Société

Installation de Mbeugong Fandjo Samuel: Kezembou Marcel le régent Bangou prescrit la tolérance

C’était samedi 07 janvier 2012 au palais des sports à la faveur de l’installation de Mbeugong Fandjo Samuel, nouveau chef des Bangou de Yaoundé.

La cérémonie a drainé une foule immense en ces lieux. Drapés de leurs plus belles tenues, les Bangou d’ici et d’ailleurs, ainsi que les autorités administratives et autres invités, ont répondu présent à cet appel. Il a été question d’installer Mekep Wegap Mbeugong Fandjon Samuel Duclair et Mba Tafeu Kepya Samou Frédéric son adjoint, à la tête de la communauté bangou de Yaoundé, en remplacement de Nzemga Pierre à la tête de cette même communauté depuis 11 années. C’est le 25 juin 2011, à l’issue d’un scrutin, qu’il a été remercié par les Bangou qu’il dirigeait, à la faveur de son remplaçant. A son actif, a-t-on appris de son discours, la construction d’un foyer Bangou à Yaoundé, le fonctionnement harmonieux des différentes associations bangou de la ville, les participations de sa communauté aux actions de développement du village entre autres. Les allocutions se suivant, est venu le moment pour le régent Kezembo Marcel, d’installer officiellement son nouveau représentant à Yaoundé.

Après avoir grandement remercié l’exécutif sortant, il a confié à l’exécutif entrant sa feuille de route : consolidation et harmonie des populations bangou de Yaoundé, recensement et classification par groupes socioprofessionnels des Bangou, veiller à la fraternité avec les autres tribus et assurer la paix, la tolérance et l’amitié pour l’épanouissement et la réussite du peuple bangou sera leur mission. A cette tâche déjà lourde, Fandjon Samuel Duclair et son adjoint y ont ajouté quelques unes, lors de la lecture de leur plan d’action. Notamment, que cette installation est « placée sous le signe de la cohésion des Bangou de Yaoundé et leurs implications à travers la solidarisation et le fonctionnement sans faille des différents groupes et associations, et leurs implications dans toutes les actions entreprises ».

Lire aussi
Pour lutter contre le racisme anti-noir, Wise Atangana sensibilise les communautés à travers son nouvel album "Justice for Peace : Black Lives matter"

Distinctions honorifiques

La phase protocolaire terminée et après le bain de foule du nouveau chef, place a été laissée à la visite des différents groupes de danses qui, au cours de la cérémonie proprement dite, ont eu une prestation de deux minutes chacun. Plusieurs personnalités du peuple Bangou ont également reçu des distinctions honorifiques de la part du régent, ayant marqué la communauté par leur travail. Le tout premier a été Nzemga Pierre pour le travail abattu durant 11 années au sein de la communauté à Yaoundé. La fête s’est poursuivie dans la famille, surtout dans celles des nouveaux « notables » qui ne s’y attendaient pas, vu que c’est la toute première fois que le régent supérieur bangou instaure cette règle. Il a d’ailleurs dit à ce sujet que « c’est la première fois que nous remettons ces distinctions honorifiques à certaines personnes qui se sont démarquées par leur travail au sein de la communauté. Mais, la liste n’étant pas exhaustive, nous poursuivrons cette expérience à la prochaine occasion, et prions déjà ceux qui occupent des postes de responsabilité de se démarquer pour que eux aussi, reçoivent davantage ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page