Mtn elite one : Le retour de Coton sport

Le club de Garoua est le champion de la phase aller après une saison sèche en 2009. Après six titres successifs en Mtn Elite One (2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008), Coton sport de Garoua a été contraint à une interruption  par Tiko United, le champion de l??année dernière. Le club de Garoua n??a remporté aucun titre au cours de la saison 2008/2009, aussi bien sur le plan national qu??international. Dimanche 7 février 2009, lors de la dernière journée de la phase aller, le club de Garoua a terminé champion avec 32 points. Un retour remarqué, surtout que l??équipe de Roumdé Adjia est la meilleure attaque avec 25 buts inscrits contre 10

encaissés. En 13 journées, Coton sport de Garoua a remporté 10 victoires pour deux nuls et une défaite.  « Nous sommes sur une bonne dynamique et je souhaite que les choses continuent ainsi pour que nous atteignions notre objectif qui est d??être champion au terme de la saison », déclarait Denis Lavagne, l??entraîneur de Coton, après le match de la 12ème journée contre Canon de Yaoundé (2 buts à 1 en faveur de Coton).Denis Lavagne, le « sorcier blanc », est considéré comme celui qui a ramené la stabilité à Coton après les quelques difficultés de la saison dernière (il a quitté Coton en juillet 2008 et est revenu en août 2009). « C??est un bon coach, il sait nous parler et il ne cesse de nous donner des conseils pour assurer nos victoires », déclare Aboubakar Vincent, l??un des joueurs du club, au sujet de son entraîneur. Après Coton, Panthère du Ndé (2ème avec 25 points à l??issue de la phase aller) et Tiko United (troisième avec 22 points) sont les deux autres clubs qui ont marqué cette première phase du championnat.  Dès l??entame de la saison, Panthère avait été la première à sortir les griffes. Elle a été imitée par Tiko United, mais les efforts des deux clubs n??ont pas suffi pour freiner Coton.Au cours de la phase retour qui débute le 14 février prochain, trois clubs devront absolument relever leur niveau pour éviter la descente en Mtn elite two : As Matelots de Douala (12ème avec 11 points, Renaissance de Ngoumou (13ème avec 11 points) et Roumdé Adjia de Garoua (14ème avec 9 points). La situation de Roumdé Adjia est plus critique : l??autre équipe de Garoua n??a obtenu que trois victoires pour dix défaites en 13 journées. La phase aller de cette édition du championnat Mtn elite one aura aussi été animée par la crise au sein du Canon de Yaoundé. A cause des problèmes entre les dirigeants du club de Nkolndongo, l??équipe s??est retrouvée à la douzième place du classement lors de la 8ème journée. Heureusement pour les Mekok me Ngonda, la sérénité est revenue et le club a pu remonter jusqu??à la huitième place.Votre avis : Comment avez-vous trouvé la phase aller du championnat Mtn Elite One ?Gérard Endougou, joueur de Canon  : « Une phase très difficile »Au sein du Canon de Yaoundé, nous avons connu des moments difficiles avec la crise qui a un peu secoué le club. Au début, on a été très mal classé et heureusement, on a pu surmonter les épreuves pour remonter au classement. Pour cela, il a fallu beaucoup travailler. C??est ce qui a fait que cette phase a été très difficile pour nous. Je pense que l??organisation de cette année est bonne, sauf qu??au niveau des équipes, il y a de petites choses à régler pour assurer un meilleur fonctionnement. Le Canon est en pleine restructuration et j??espère que nous allons continuer sur la dynamique qui est la nôtre en ce moment.Franklin Tchebemou, joueur de Fovu de Baham : « Un niveau très élevé »Nous avons eu un début de championnat catastrophique. Après cinq journées, nous n??avions que deux points, alors que certaines équipes en avaient sept ou huit. Malheureusement pour nous, nous avons rattrapé le train avec trop de retard. Je trouve que le championnat de cette année est mieux organisé et le programme est mieux respecté par rapport aux précédentes éditions. A l??issue de cette phase aller, je peux dire que le championnat a un niveau très élevé au vu de la qualité des équipes. Nous sommes prêts pour la phase retour et nous comptons remonter pour qu??à la fin de la saison, nous soyons mieux classés. Gérard Mbimi, entraîneur de Tiko United  : « Le niveau du championnat était très relevé »J??observe que cette phase aller a été sérieusement disputée et que le niveau a été très relevé. Prenons seulement le cas de Tiko United qui a longtemps voltigé entre la première et la deuxième place et qui à l??issue de la phase aller a été évincé de ces places. Sur le plan technique, le niveau du championnat était très élevé. Idem pour la qualité des joueurs, on observe de très bons éléments dans divers clubs du pays. Cotonsport n??a pas volé sa première place. C??est logique que ce club termine premier. C??est un club qui a de très gros moyens. C??est normal qu??ils soient devant les autres. L??organisation était bonne. Je déplore néanmoins le fait que la Can nous ait fait attendre longtemps entre la 12ème et la 13ème journée. Cette  trêve a quelque peu effrité les réflexes des gars qui étaient sur une bonne lancée. Quand tout un mois sépare deux journées de championnat, la reprise n??est pas toujours évidente    Gabriel Zabo, entraîneur adjoint de l??Union de Douala  : « Les équipes se valent »Un bilan mitigé. Surtout pour l??Union de Douala. Nous terminons la phase aller avec 18 points. On aurait dû en avoir plus à l??image des rencontres que nous avons eu à disputer. Cela veut dire que sur le plan de la compétition, les équipes se valent, malgré le fait que Coton soit largement en tête et devance son dauphin de neuf points. Quand on regarde les matches qui opposent ce Coton-là aux autres, la différence se fait sur des petits détails. Le niveau dans l??ensemble est moyen et ce n??est pas un fait du hasard si le public est revenu dans les stades. C??est la preuve qu??il y a du jeu. Les acteurs se déploient pour pouvoir offrir un beau spectacle. Seulement, je me demande pourquoi la Fédération a choisi d??attendre un mois pour faire disputer la dernière journée de la phase aller. Mais rassurez-vous, ce n??est pas bien grave. Les arbitres essayent de bien faire  leur travail. Ils commettent quelques erreurs, mais je ne pense pas qu??ils le font de mauvaise foiSouleymane Njayou Mouliom, capitaine de Tiko United  :« Les arbitres se sont bien comportés »Nous sommes déçus de notre prestation. Nous ambitionnions avant le début du championnat de jouer les tout premiers rôles. On n??est que troisièmes, mais on va continuer à travailler pour atteindre le sommet. En ce qui concerne la phase aller du championnat, elle s??est mieux déroulée que les saisons passées. Les matches étaient bien organisés. Les arbitres se sont bien comportés. Le niveau du championnat était plus relevé qu??auparavant. J??espère que la phase retour sera meilleure que la première

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *