International

Moscou ne voit pas la nécessité de mesures urgentes sur le marché pétrolier due à Omicron

La Russie ne voit pas la nécessité de prendre des mesures urgentes sur le marché du pétrole à cause de l’apparition d’un nouveau variant de coronavirus, a déclaré aux journalistes le vice-premier ministre russe Alexandre Novak en marge du forum d’affaires sino-russe.

« Nous ne voyons pas de nécessité. Il faut surveiller attentivement et regarder. Il ne faut pas prendre des décisions précipitées », a-t-il indiqué.

Alexandre Novak a également fait savoir que les partenaires russes de l’Opep+ ne s’étaient pas adressés à la Russie à propos de la nécessité de mesures urgentes sur le marché. La réunion des ministres de l’Opep+ est toujours prévue le 2 décembre.

Lire aussi
Bolloré Transport & Logistics Cameroun expédié 18 000 tonnes de coton depuis le port de Douala vers l'Inde

« [L’apparition de nouveaux variants] entraîne toujours les estimations du marché puisque les gouvernements de différents pays peuvent introduire des restrictions. Il faut regarder comment la situation évoluera cette fois-ci. Nous devons le suivre attentivement et comment cela influencera la demande », a souligné le vice-premier ministre russe.

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a inscrit vendredi le nouveau variant de coronavirus découvert en Afrique du Sud (B.1.1.529) sur la liste de variants préoccupants (Variant of Concern, VOC). Selon l’OMS, ce variant a « un grand nombre de mutations dont certaines sont préoccupantes ». En outre, les données préliminaires indiquent que ce variant entraîne « un risque élevé de réinfection ». L’organisation a appelé le nouveau variant Omicron.

Lire aussi
La création artificielle du variant Omicron est techniquement possible (spécialiste russe)

237online.com

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page