Economie

Mines : Le Cameroun veut produire 500.000 tonnes de rutile

Le Cameroun a lancé un appel d’offres pour l’attribution de titres miniers d’exploitation du rutile d’Akonolinga (centre), une espèce minérale dans cette région dotée d’un potentiel de 500.000 tonnes.

Les entreprises locales ou étrangères intéressées par l’offre doivent justifier d’une expérience d’au moins cinq années dans le secteur minier, renseigne le ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique.
Le département ministériel précise encore qu’elles doivent justifier d’une expérience en Afrique et disposer d’un résultat d’exploitation global annuel dans le secteur minier d’au moins 150 millions de dollars sur les cinq dernières années. Avec des ressources en rutile estimées à 2.849.000 tonnes, le Cameroun, occupe le deuxième rang mondial en la matière, juste derrière la Sierra Leone. L’exploitation du rutile au Cameroun entre 1935 et 1955, rappelle le ministère des Mines, était faite essentiellement de manière artisanale avec une production totale estimée à 15.000 tonnes environ.

Commenter avec facebook

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer